LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par erbea le Dim 12 Fév 2017 - 18:14

Voici les tarifs en provenance d'un Kettner 95/96 :

- S&W 686 Target Champion 4350 Francs (663,16 €)
- Colt Python 6'' inox 5990 Francs (913,17 €)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
erbea

Nombre de messages : 1646
Age : 54
Localisation : Autricum - Pays des Carnutes - Région Centre
Date d'inscription : 15/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Dim 12 Fév 2017 - 18:39

...cher erbea, tu es tout à fait dans le vrai Twisted Evil

...quand les Python sont sortis  chez nous, dans un premier temps, l'arme était plutôt confidentielle ... et les rares qui en possédaient étaient des gens pétés de thunes ...

...dans mon club d'alors, le S&W K38 régnait en maître ... mais Jean Renaux, alors champion d'Europe au gros sur Python, a donné à tout le monde envie d'avoir le sien  Twisted Evil ... la seule chose qui a manqué pour que l'engin ne prolifère, ce fut le nerf de la guerre Laughing

...d'autant que Malfatti, qui en était au début de ses essais, avec sa "machine à tirer" fabriquée maison, avait démontré sous nos yeux, nos yeux hagards Shocked , tout le potentiel de l'arme ... malheureusement pour ceux qui se sont lancés, tout le monde ne fabriquait pas comme le Maître, et bien des résultats furent décevants Rolling Eyes

...le modèle Officer's Match, que les mauvaises langues tongue appelaient "le Python du pauvre", avait un potentiel équivalent en précision, mais à la même condition : un rechargement aux petits oignons Twisted Evil

...quant à ceux qui un peu plus tard ont choisi le Python en 2 1/2" uniquement pour le tir instinctif (c'était le bon temps), ils l'ont tous regretté Sad

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Ze Webmaster le Dim 12 Fév 2017 - 18:54

ancien45 a écrit:+ 1 pour l'analyse de Robert,
et pour le souvenir de plein de SW, si mes souvenirs sont exacts, les SW étaient à l'époque abordables, eux ... pas le python qui nécessitait de casser une grosse tirelire


hummmmm
quand on voit qu'une somme de 1500 -2000 euros est à sortir pour un pistolet 10 m  pig pig

_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 9104
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

une arme trop chère dont le prix dè vente était sujet à variation de l'US Dollars au Franc (1 US Dollars=10fr)

Message par Stovepipe le Dim 12 Fév 2017 - 19:30

Je suis d'accord avec vous, très chère (trop ...) son prix  relevait en partie de la faiblesse du Franc par rapport au Dollar américain.
Cette différence entrait pour un pourcentage élevé dans le prix de l'arme neuve. Laquelle revennait déjà très chère au fabricant, compte tenu du travail d'ajustement réalisé à la main pour marier les pièces entre elles au montage ! 
Peut-être peut-on trouver là, le pourquoi de la fabrication du PYTHON ailleurs qu'aux STATES !?
Curieusement, les prix  de l'occasion ont beaucoup baissé en France. Le marché a subi ces dernières années de bas qui ne sont pas prêts de s'effacer. L'incertitude concernant l'avenir de notre sport, l'impossibilité d'investir dans des modèles d'exception liée à l'épée de Damoclès dont le fil qui l'a maintien est loin d'être ténu, faisant que L'Exécutif peut à tout instant décider de retirer le droit restant de détenir des armes, ont fait que cette arme n'est plus considérée comme étant une exception et que personne ne veut investir sur l'achat de cette arme !

Il en va de même pour ce qui concerne les pièces détachées, qui ne peuvent plus être importées des US. Du moins par le quidam moyen ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />


Une arme comme celle-ci mise en vente forum, il y a quelques années sur le forum, dont l'état érait quasiment proche du neuf s'est vendue un peu plus de 1000€ et cela peut être considéré comme une exception ...

Nous l'avons déjà écrit qu'aux States, un Python vaut son pesant d'or ...voir les sites suivants : Guns broker ou ammerican handguns

et puis,il y a les photos d'exception :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Une autre très belle arme  sur laquelle j'ai réalisé quelques photos. Elle est neuve de chez neuve -pas tiré plus d'une boîte de cartouches et en plus bien fabriquée !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

ci-dessus : Python, les mots pour le dire


Dernière édition par Stovepipe le Sam 29 Avr 2017 - 15:23, édité 15 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Sam 25 Mar 2017 - 14:59

Retour sur le fonctionnement du Python de Colt !

La qualité de l'ajustement* des pièces entre elles.

J'ai beaucoup réfléchi en rédigeant l'article suivant sur les S&W (à paraître ) et je me suis dit que je n'avais pas abordé le problème que représente le fait, comme je l'ai écrit (bien que je ne revendique aucune exclusivité sur cette information) que ce revolver était atypique dans beaucoup de ses fonctionnements. En effet, elle ne saurait bien fonctionner que si le barillet s'indexe tout aussi bien (une chambre face au canon) sans jeu aucun pour assurer la sécurité du tireur ! !

D'où l'absolue nécessité qu'il y avait de partir sur des bases saines lorsque l'on achetait l'arme neuve (jadis) ou aujourd'hui si l'on achète une arme d'occasion. Tout dépendra  comment l'arme a été « soignée » et utilisée durant ces multiples vies. Tout en prenant en compte dans un moindre rapport de cause à effet, du nombre de cartouches tirées. Je rajouterai que l'acte de naissance d'une arme est primordial. Sur une arme comme le Python, qui sortirait de l'usine avec déjà un problème d'ajustement, les années d'existence, en termes de longueur peuvent se voir compromises.

C'est donc là, dans les défauts d'ajustage, que se situent les problèmes liés à une utilisation non conventionnelle de l'arme qui ne souffre d'aucune erreur lors de son ajustage par un personnel professionnel très qualifié!

Nous allons voir pourquoi ...
---------------- -----------------------------------------------------------------------------------------
*ajustement : action réalisée par un ajusteur-monteur en armement spécialisé en armement (plusieurs années d'expérience sont nécessaires avant d'attaquer le montage d'une arme ...) qui va marier les pièces entre elles afin d'obtenir un fonctionnement harmonieux de la platine
En Europe, la relime est systématiquement utilisée pour cela ; la finition et l'ajustement des différentes pièces entre elles avant le bronzage et la finition des bois . Il va sans dire qu'une fois mariées entre elles sous le n° matricule de l'arme, elles ne peuvent plus être utilisées pour une autre arme !
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Photo n°1 : un Colt New service dans sa livrée moderne, beau bronzage refait. Certainement un .38 ... Presqu'un Python vues les aires de famille.  
----------------------------------------------------------------------------------------------------------La platine du modèle New Service a servi de référence pour concevoir celle du Python. Cette arme est le premier Revolver Colt qui utilise une platine safety positive
Ce revolver débarquera en France avec les Dough Boys en 1917, chambrée pour la cartouche de  calibre .45 ACP renforcée par le S&W modèle 1917 qui était chambré pour tirer la même cartouche. Le S&W utilisait une platine très originale.Issue du revolver M&P. Cette platine couplée aux deux points de calage de l'axe du barillet (Avt et Ar) ainsi que la sûreté au choc des cames, allait devenir la platine de référence du XXème siècle et dépasser largement sur le siècle suivant ! Alors que celle du Colt trop chère à fabriquer s'arrêta en même temps que la fabrication du Python; 
[i]Devant le manque d'armes de poing, l'US Ordnance avait choisi d'équiper le corps expéditionnaire américain de deux revolvers  achetés en nombre égal aux deux principaux manufacturiers, Colt et S&W.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Les concepteurs de la platine à la fin du XIX ème siècle (sur le New service) ont choisi en leur temps, de faire tourner le barillet vers la droite, dans le sens des aiguilles d'une montre, tout en laissant la plaque de recouvrement à gauche de l'arme, augmentant de fait la difficulté pour trouver les solutions adaptées aux difficultés techniques qui allait donner naissance au 1er Reptile (50 ans plus tard – 1955) d'une part pour concurencer S&W qui venait de mettre au point le premier revolver tirant le .357 Mag (le modèle 28) et d'autre part pour ne pas quitter la légende …
En travaillant sur cette arme pour venir ici, vous comter cette histoire, j'ai été impressionné par la différence de qualité de finition de certaines séries dont la rumeur publique veut que certaines séries de ces armes aient été fabriquée hors des STATES !
Où ? Je n'en sais rien ...
Lesquels ? Je n'en sais pas plus …
Je laisse toute oportunité à quiconque aurait des informations sur ce sujet ...
[/i]


Dernière édition par Stovepipe le Mer 5 Avr 2017 - 19:47, édité 16 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Sam 25 Mar 2017 - 15:23

...concernant la fabrication hors USA d'armes portant des noms prestigieux de firmes d'outre-Atlantique, j'ai une piste ... hélas, elle ne concerne pas le Colt Python.

...en des temps reculés, j'ai repris la chasse, mais n'avais plus de fusil Shocked

...mon armurier préféré m'a vendu un cal. 12 superposé Winchester, qui des années durant m'a rendu bons et loyaux services Twisted Evil

...c'est lors d'un démontage annuel, au fond de ses entrailles, que j'ai remarqué des poinçons étranges déjà remarqués sur une autre arme ... mais où, quand et sur quoi, mystère Rolling Eyes

...j'ai gambergé scratch , beaucoup cherché study , sans rien trouver ... donc, photo agrandie d'un poinçon, direction le L.I.P.S. d'alors où j'avais de bons copains -et une doc. énorme-, pour découvrir qu'il s'agissait d'un poinçon espagnol qui validait l'acceptation d'une mécanique : culasse ou bascule de fusil Shocked

...mon Winchester avait donc été partiellement fabriqué en Espagne Twisted Evil ... même si le travail avait été bien réalisé, je lui en ai voulu Laughing ... ce n'était qu'un préavis de ce qui se passe actuellement pour bien des modèles (par exemple la carabine Browning X-Bolt), donc tout peut arriver.

...ce qui est regrettable, ce n'est pas tant la fabrication à l'étranger, mais le fait qu'elle s'accompagne parfois d'un travail qui n'est pas à la hauteur.

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Ven 31 Mar 2017 - 21:48

Pour continuer la démonstration démarrée supra maintenant que nous connaissons la composition du mécanisme de la platine safety positive du New Service qui deviendra plus tard celle du Python avant d'être mise au rencard pour cause de prix de revient excessif.
Nous allons voir quelles sont les pièces qui participent activement au fonctionnement de l'arme en toute sécurité.
Puisque ces dernières sont au premier rang pour permettre au barillet de tourner et de s'indexer devant le canon sans qu'il n'y ait autre trace sur l'amorce qu'un indent (trace laissée par le percuteur ...) bien centré
Je citerai 4  pièces qui ont un rôle des plus important dans la rotation du barillet

- Le verrou de barillet avec sa came située à droite (photo ci-dessous). Notez la forme particulière de la came située à l'opposé de la partie verrou.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- le levier de barillet (dont la photo montre la face interne) : (ci-dessous )
   on peut noter que ce levier porte deux faces qui auront leur utilité ...
  - L'une, la supérieure que nous appellerons, face d'appui pour la rotation
  - La seconde, située au bas du décrochement, qui sera la face d'appui pour blocage
- Juste au dessus de l'axe de rotation,toujours sur la face interne du levier, on peut constater la présence d'une encoche. Celle-ci sert de guide au levier de rebondissement lorsque ce dernier appuie sur le levier de barillet. 

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]

- le rochet de l'extracteur collectif avec ses pions de centrage, ci-dessous :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

 - le levier de rebondissement qui agit sur deux points : ci-dessous:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 points d'action du levier de rebondissement :
1- sur l'axe du levier de barillet ainsi que sur le décrochement réalisé derrière le bras du levier de barillet (ci-dessus)
2 - sur la came du verrou de barillet dont la forme particulière permet l'échappement de l'action du levier de rebondissement lorsque celui-ci descend pendant l'armé des mécanismes !

Dans sa fonction de commande d'arrêt de la rotation du barillet, le verrou doit venir s'élever au bon moment, juste avant le passage de l'une des 6 encoches.
encoches situées sur la circonférence du barillet. Le jeu que l'on peut-être amené à constater lorsque le mécanisme est au repos sur cet ajustement des deux pièces (barillet/verrou) est normal si il se traduit par une rotation à peine marquée dans le sens opposée des aiguilles d'une montre. Cela peut provenir simplement du jeu de fonctionnement lié à l'épaisseur du verrou qui a besoin de jeu pour venir s'encastrer dansles encoches respectives.
Il en va de même du jeu longitudinal. Ce jeu peut provenir en fonction du contre-pion à bout conique qui permet le bon positionnement longitudinal de l'axe de rotation de la bascule. Dans tous les cas, le barillet doit se caler dans la cage sans jeu, hormis les quelques centièmes qui permettent l'assemblage de ces deux pièces.
Il peut provenir aussi du au matage de la face d'appui . Celle qui s'oppose à la rotation du barillet dans le cas d'une arme ayant beaucoup tiré avec des ajustements successifs pas très orthodoxes.
Ce matage pourrait  provenir d'un mauvais ajustement de la longueur du levier du barillet ou de la largeur du verrou lui-même. 
En dernier ressort,  une utilisation de l'armé du marteau trop violente pourrait être à l'origine de cet égueulement. Mais je n'y crois pas !
La raison pour laquelle le verrou doit apparaître juste au bon moment est la suivante; pour ne pas marquer le pourtour du barillet. Question d'esthétique qui ne semblait pas être d'actualité chez Colt tant j'ai vu des armes dont le pourtour du barillet était rayé par un verrou comportant des bavures d'usinage! S&W ne donnant pas sa part au chiens dans ce domaine là, y compris la MR.
Les traitements thermiques subis par le barillet on durci l'acier à tel point qu'im n'est pas possible de retoucher le barillet.
Un barillet qui aurait plusieurs encoches égueulées traduirait une utilisation par un propriétaire plus que sagoin

Comment le verrou (the bolt) monte-t-il à la rencontre du barillet en rotation en apparaissant  dans la cage du barillet au moment approprié ?
La photo ci-dessous  donne des indications :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Le verrou est axé dans la carcasse, poussé vers le haut par son ressort. Il s'agit d'un véritable levier tel que nous avons décrit cette pièce plus haut dans ce sujet.
Lorsque la platine est au repos, le verrou poussé par le ressort bloque le barillet par l'intermédiaire de sa tête qui est à demeure dans une alvéole du barillet. Le jeu que l'on peut trouver à cet instant, est dû à l'épaisseur de la tête du verrou par rapport à l'encoche du barillet (nous l'avons déjà dit. Ce jeu équivaut au fonctionnement de l'arme dont on doit rappeler ici, que dans sa phase de verrouillage, le verrou est en appui sur la face gauche de l'encoche dont la position est intangible !

L'action sur la détente pour l'amener vers l'arrière , peut présenter deux formes :
- soit en DA ( action de l'index)
- soit en SA par l'action  du pouce sur la crête du marteau
Ce recul/rotation de la détente va provoquer plusieurs mouvements de pièces dont nous n'étudierons que celles qui permettent au barillet de tourner d'1/6ème de tour ...


Dernière édition par Stovepipe le Jeu 6 Avr 2017 - 13:31, édité 21 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Sam 1 Avr 2017 - 10:03

ci-dessous, une photo du rochet de l'extracteur collectif du Python :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Il ne faut pas être grand connaisseur pour s'apercevoir de la pauvreté de l'état des surfaces des formes de l'éjecteur collectif !

Un seul avantage, qui n'en est pas un d'après les ingénieurs qui ont conçu et surtout choisi la qualité de l'acier qui compose le barillet des MR, les encoches de barillet qui se trouvent du fait du sens de rotation choisi, quasiment à cheval entre deux chambres.

Les barillets des revolvers sont composé d'acier de très bonne qualité !!!



[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]


Rappel avant d'aller plus loin :
le barillet du Python tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.
le sens de rotation du barillet, couplé avec un pas de filetage du nez de l'axe qui le  traverse permet un auto serrage de l'extracteur collectif. Lequel, se démonte avec une clef spéciale vue dans les démontages abordés au début de ce sujet ...

Le démontage du Colt New Service avec une pince multiprises même en utilisant des clips adaptés à la forme de l'extracteur, suivi de l'utilisation non conventionnelle d'une pince à circlips intérieure couplée avec un outil qui gratte, raye ..., donc laisse des traces indélébiles sur l'arme, est loin d'être un exemple d'utilisation de l'outillage conventionnel ! 
je vous l'ai toujours dit. En armurerie, à chaque action, son outil ! 

Néanmoins, si j'ai mis le lien ici, c'est que l'on voit bien les pièces  de la platine et que je compte faire des instantanés pour illustrer mon propos.

Ceci étant, nous allons parler de l'extracteur collectif !

Déjà, il n'aura échappé à personne que celui du Colt modèle 1917 n'est pas indexé comme il l'est de manière conventionnelle mais très particulièrementy au bout de 2 branches opposées(voir la photo sortie du film)  que sont axe est muni de deux détrompeurs opposés l'un à l'autre qui ont pour rôle de faire que l'extracteur revienne en principe, toujours à la même place une fois ce dernier utilisé.
En effet à l'instar de tous les revolvers modernes, ces concepteurs l'ont équipé d'un détrompeur et symbloté au barillet par deux pions qui se doivent d'aligner les 6 formes des chambres parfaitement ... une première indication nous montre que c'est le cas!
Regardez l'alignement, des 2 branches opposées au deux pions !
A première vue, l'alignement est parfait !

Il n'en va pas de même sur celui du Python ! Les concepteurs n'ont pas voulu prendre le risque de rerprendre ce montage,  jugé un peu faible pour tirer la puissante cartouches de .357 magnum!

Les branches de l'étoile.

Il en existe de plusieurs formes. Celles des S&W, MR ... sont en forme de pion. Nous verrons que dans ce cas là, le levier de barillet qui est poussé par un ressort contre le rochet, qu'il soit axé sur la détente ou poussé par un ressort axé sur la glissière de rebondissement, ne sert qu'à une chose, faire tourner le barillet !

0r, comme nous l'avons vu, à la différence des autres revolvers conçus sur la base des S&W, le levier de barillet possède un épaulement à son sommet. Cet épaulement, va venir se positionner sous la branche qui va se présenter et la pousser vers le haut, faisant ainsi tourner le barillet. Là où la différence est notoire, c'est qu'une fois l'armé des mécanismes de détente et de percussion, est réalisé, le levier garde sa position et continue à exercer une pression vers le haut en opposition à l'action du verrou qui lui est en opposition.
Cette opposition cessera dès que le tireur aura relâché la détente. Le barillet restant indexé par l'intermédiaire du verrou toujours dans l'alvéole. c'est à ce moment-là que l'on peut découvrir un peu de jeu de fonctionnement !

Une petite comparaison entre les fabrications ! 

Comparez la réalisation du barillet d'un S&W avec l'extracteur collectif et le raccordement des pièces quasiment invisibleS ...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Celui d'un MR 73 et d'un MR F1


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />


Dernière édition par Stovepipe le Mar 4 Avr 2017 - 13:58, édité 6 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

comment ça marche ?

Message par Stovepipe le Sam 1 Avr 2017 - 14:27

La platine du revolver COLT Python, comment ça marche ? Notamment l'indexation du barillet.

Lorsque l'on enfonce la détente dans le pontet, le doigt de la détente qui porte le cran d'armé monte dans la carcasse à la rencontre du clapet d'armé. Le marteau commence à effectuer son mouvement d'armé, tirant vers le bas la branche supérieure du grand ressort en V, comprimant celui-ci. Sa branche inférieure appuie sur le levier de rebondissement, forçant ce dernier à descendrE, agissant par l'intermédiaire de sa tête bizeautée, positionnée derrière le levier de barillet,  forçant ainsi le levier  à se plaquer contre la carcasse.

Dans cette fonction, l'élasticité du métal qui compose cette pièce, sert au bon fonctionnement. Notamment, lors du retour en attente de la percussion suivante, où le levier va faire reculer le marteau pour créer une des 2 Sûretés au choc réglementaires  

Photo ci-dessous :

la face supérieure de rotation du levier de barillet va quitter le contact avec la face inférieure de la branche de l'étoile qu'elle a prise en compte lors du démarrage de l'action sur la détente, la face inférieure dite de blocage du levier, guidé à l'intérieur de la plaque de recouvrement par sa rainure (voir photo n°2) va venir se positionner sous la branche de l'étoile suivante et continuer le mouvement d'ascension pour terminer la rotation du barillet.


La photo n°1, est l'instantané de l'action décrite ci-dessus: en regardant avec attention cette photo, on put affirmer que le mouvement d'armé estr quasimment terminé, à en juger par la position de la sûreté au choc qui vient se posironner devant l'axe de calage du barillet (d'où la réalisation du premièr des concepts de la platine safety, lorsque les mécanismes sont à l'armé, il est impossible de décaler le barillet) 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

La photo n°2 ci-dessous :  représente la rainure interne de guidage du levier de barillet usinée sur la face interne de la plaque de recouvrement. Notez la présence du bouton de déverrouillage du barillet pour le décaler de sa cage, avec le petit axe épaulé qui se perd très facilement !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Pendant ce temps :

- Le levier de rebondissement qui est venu en position basse, partie inférieure en contact avec la carcasse a, dans un premier temps au démarrage de son mouvement d'abaissement, effectué le déblocage de levier de verrou matérialisé par un petit "click" clair que l'on entend distinctement, permettant à ce dernier de venir sous l'action de la décompression de son ressort de venir  arrêter la rotation du baillet en s'encastrant dans l'encoche du barillet ...


Dernière édition par Stovepipe le Dim 9 Avr 2017 - 10:49, édité 13 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Michel 49 le Dim 2 Avr 2017 - 10:39

Bonjour,

Récent (très récent) acquéreur d'un Colt Python en 4 pouces, je viens te demander si à tout hasard, tu envisageais une version PDF de ce superbe travail ?
avatar
Michel 49

Nombre de messages : 35
Age : 69
Localisation : Maine et loire
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Dim 2 Avr 2017 - 19:41

Bonsoir, 

ça peut s'envisager ... Je l'ai déjà fait !
Je supprimerai certains posts comme ceux qui concernent les prix et ceux où j'ai merdé en faisant un collé  ... 
Ensuite gravure sur un DVD  et expédition par la poste contre F.D.P. et une participation pour l'achat du support de gravure !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Jeu 6 Avr 2017 - 13:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />

Sur cette photo qui complète celles que j'ai mises dans le post ci-dessus, la rotation du barillet est terminée.

- le marteau est au cran d'armé
- l'axe de calage est en position dans le logement situé au centre de l'extracteur collectif; il ne peut faire aucun mouvement vers l'arrière parce que ...
- La sûreté au choc est en place empêchant toute ouverture du barillet.
- la face d'appui du levier de barillet est en contact sous une des branches de l'extracteur collectif. Ce dernier, guidé par la rainure usinée dans la plaque de recouvrement ne peut reculer. De plus, la tête du levier de rebondissement est abaissée et se trouve dans la rainure usinée sur la face interne du levier de barillet.

Si nous isolons le barillet du montage dynamique, voilà la question à laquelle nous devons répondre :
à quelles  forces est-il soumis ?

En premier lieu
. à son poids comme tout objet soumis à la gravitation terrestre, le système étant immobilisé (marteau armé près à faire feu)
- puis à la résultantedes actions qu'exercent les 2 pions et le méplat détrompeur sur son axe
- frottements négligés
- le blocage qu'exerce le verrou situé à environ 150° (angle apprécié) sur le point d'appui du levier au moment du départ du coup

Pour que le système reste stable, il faut que la force exercée  par le levier de barillet soit d'égale intensité que celle qu'émet le verrou pour s'opposer à tous les "gigotements" auxquels l'ensemble des pièces peut être soumis

Lors du départ du coup de feu et à cet instant précis, les deux forces s'opposent et forment un couple qui devra s'opposer lui-même à la force qu'émet l'axe de calage du barillet qui se trouve emprisonné au centre de l'éjecteur collectif pour le pousser hors de la gage !

La force que le levier de barillet exerce sur l'extracteur collectif permet d'une part l'auto-serrage de l'étoile (vissage à droite) en rotation. Les deux forces émettent un couple qui doit se stabiliser dans l'action, la résultante de ces deux forces ayant pour objectif final de maintenir le barillet dans sa cage.

Nous avons vérifié la présence de jeu éventuel dans cette position, sur l'arme qui nous a servi de support pour prendre certaines photos  !

RIEN ... ! Arme Parfaite en apparence !

Reste à vérifier le bon centrage des indents de percussion sur chaque chambre en percutant un étui amorcé dans chacune des six chambres sans ouvrir le barillet ...
OU
EN RENTRANT UNE PIGE EN  LAITON DE LA BOUCHE DU CANON JUSQU'AU FOND  POUR ALLER AU CONTACT DU REMPART OU BOUCLIER A TRAVERS CHACUNE DES CHAMBRES ...


Dernière édition par Stovepipe le Ven 5 Mai 2017 - 22:33, édité 9 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par agl45 le Jeu 6 Avr 2017 - 16:26

@Stovepipe :
Pourquoi ne pas envoyer le pdf par mail ?
S'il pèse trop lourd il y a des sites d'envoi de gros fichiers.
avatar
agl45

Nombre de messages : 2202
Age : 73
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 13/09/2010

http://www.materiels-trans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Jeu 6 Avr 2017 - 18:38

Nous verrons bien ... !!!

avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Dim 9 Avr 2017 - 11:53

bonjour à tous,

voilà, cette fois-ci, c'est terminé. J'ai fait le tour de ce que je pouvais dire sur le PYTHON de chez Colt ! Assurément une très belle mécanique ! Des solutions techniques très avant gardistes qui ont fait leur preuve, une gueule d'enfer ... une légende tenace.
J'ai revu hier le film d'Alain CORNEAU, POLICE Python .357, la légende est tenace pour attraper le Gogo.
Quant au voyou qui s'enfuit à la fin du braco sur le fourgon blindé, comment peut-on justifier un tir pareil au plan juridique , dans le dos (la présence d'une arme (un PM) ?
Menace-t-il quelqu'un au moment où Ferraud l'abat. Le projectile le touche lui fait faire une pirouette digne d'un gymnaste préparant les J.O.  Encore la légende ...
Je ne me rappelais plus la scène où Ferraud tire dans de moteur de la grosse américaine, une Ford MUSTANG, provoquant des étincelles au niveau de la calandre et un geyser d'eau et d'huile ... Avant de s'arrêter pour permettre aux occupants qui viennent quelques instants auparavant de mettre une toise à Ferraud de se barrer ...
Cet arrêt d'un véhicule suite à des tirs de .357 magnum, participait et entretenait la légende. Aujouird'hui, la légende participe à l'histoire, sans trop pouvoir dire où s'arrête l'une, où commence l'autre ... !

MONTAND qui a suivi la formation au CNT n'avait pas compris encore et cela depuis le début de sa formation semi-professionnelle qu'il fallait déplacer le pied opposé au côté qui porte l'arme TOUT EN RESTANT EN CONTACT avec le sol ... !

La scène où il se trouve dans l'appartement de la maîtresse de son Patron et que le réveil sonne, il se retourne en dégainant son arme après un petit chassé de veste (sur un réveil qui sonne ?!) et ... manque de tomber.

En cas d'agression arrière, le porteur de l'arme à d'autres solutions (non prévues à l'époque dans le suivi pédagogique) comme par exemple, la sortie d'arme en se pivotant sur les pointes de pied après avoir croisé les jambes et en utilisant le tIr à deux mains ... dans un espace confiné le tir de riposte à une main, est peut-être un choix quelque peu inadapté !!

Que dire de plus?

Que le sujet éminament technique vous a plu, à en voir le nombre de hits réalisés. Bien sûr, il reste bien d'autres choses à aborder. La précison de l'usinage de toutes les pièces que leur montage soit conditionné par la finition à la main ou prête à monter, les tolérances doivent très serrées ! La précision de cette arme saurait être ce qu'elle est sans parler des tolérances d'usinage de la carcasse ...
Il y  plus de trente ans, jeune tireur, j'aurai bien aimé trouver des articles traitant de technique comme celui que je termine en écrivant ces mots ! Il paraît que ça n'était pas vendeur ... peut-être que le fait de dire qu'une arme est belle serait-il plus vendeur !? Pourtant, Ceux qui s'y sont essayés n'ont pas eu à se plaindre !
La seule revue qui abordera cet aspect sans trop s'appesentir, sera ia revue Belge AMI !
C'est en consutant deux articles de cette revue sur les .357 mis sur le marché de l'époque sous forme de comparaisons et d'opposition, que j'ai eu l'idée d'écrire ce sujet ...

biblographie consultée :

chez Baland éditeur - Collection un homme, une arme dirigée par Raymond CARANTA
- M. COLT de Dominique VENNER
- M. WINCHESTER d'Yves Cadiou
- Messieurs SMITH&WESSON de ?!?

Le tir rapide de Raymond SASIA
L'aristocratie du  pistolet Chez Baland de Raymond Caranta et Pierre Cantegrit.
Les articles publiés dans les mensuels (dont beaucoup ont disparus) en langue française :
- AMI
- l'amateur d'armes
- IWS ...
- DOUBLE ACTION qui est devenu ACTION Guns ...
et puis GOOGLE ...


Dernière édition par Stovepipe le Lun 10 Avr 2017 - 10:20, édité 8 fois (Raison : AU PLAN JURID9QUE)
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Dim 9 Avr 2017 - 15:20

Stovepipe a écrit:
Les barillets des revolvers sont composé d'acier de très bonne qualité !!!

...sur ce point précis, in aparte du magnifique travail de Stovepipe, Valéry Carmona, qui a fortement travaillé à la mise au point du MR, m'a montré à Cannes-Ecluse des photos d'un MR de test, dont l'ensemble du barillet avait été ramené à sa plus faible épaisseur Shocked

...on aurait dit un cylindre en papier à cigarette, et pour rien au monde je n'aurai tiré avec çà, mais le métal résistait à 3 tonnes au cm2.

...même sur des marques qui ne sont pas autant en renom que Colt, l'acier utilisé pour les barillets est beaucoup plus résistant que ce qu'on pourrait supposer ... mais que çà n'induise personne en erreur : si le cylindre d'un Python est solide, ce n'est pas le plus costaud de sa catégorie ; demandez-lui ce pour quoi il a été conçu, et tout ira très bien ... plus, ce sera toujours trop, comme sur toutes les armes ... il paraît qu'on n'a pas à répéter çà en permanence, et pourtant ...  Rolling Eyes

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Dim 9 Avr 2017 - 20:42

bonsoir à tous
l'acier a toujours une limite qu'il ne faut pas dépasser ...

JE VOUS EN PARLERAI EN TEMPS VOULU !




avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Maousse le Mar 25 Avr 2017 - 12:12

Merci en tout cas pour ce sujet très très intéressant.
avatar
Maousse

Nombre de messages : 17
Age : 52
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Ven 5 Mai 2017 - 22:24

Au cours de la rédaction de ce sujet, j'ai été amené à extraire des images de films qui me semblaient être en adéquation avec le sujet traité !

il faut que vous sachiez que l'application que nous utilisons comme support du forum est très lourde à manier lorsque l'on veut retoucher un texte (post) et que plus ce dernier est long et chargé en octets, surtout lorsqu'il présente des photos !
Ainsi, me suis-je rendu compte de l'absence pour des raisons de manipulations pas toujours heureuses de l(absence de liens qui amènent le lecteur à vérifier mes assertions.

J'en veux pour preuve l'absence de lien qui renvoie vers la Colt 1917;

je vais m'attacher à réparer cette erreur dès ce soir!

bonne lecture !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par calagan le Sam 6 Mai 2017 - 8:09

merci a stovepipe, pour se magnifique exposé , sur le python 357 le calibre et marquer sur le canon .
 je profite puisque l'on parle de la mécanique du python , que le barillet et plus court  que sur un s&w , se qui me pose problème quand je tire des munitions de mon cru en 357 car l'ogive et vraiment a ras de la sorti du barillet se qui oblige a un serti un peut plus fort et je suis pas pour des serti bien serré, pourtant mes munition   sont au cote de la longueur totale de la cartouche fini que donne le manuel Malfati. Donc barillet pus court .
je vient d'acheter se python qui et pas bronzé  mes nickelé il s'agit d'un 6 pouces en 357 mag ..
 j'ai trouver sur le net l'année para port a sont matricule PY 3154 ,il seraient postérieur à, 1991 jusqu'à 1966.
 IL  a sa boite d'origine avec toute la documentation .
 je les payer un bras il et en un état neuf , mais je suis surprit qu'il soit nickelé et pas bronzé.
 si je peut en savoir un peut plus sur les python  357 nickelé je suis preneur de toute information de votre part sur le sujet .
Je les payer 1200 euros j'ai fait un seul carton avec et un très bon carton .
 je vais vous mettre des photos , je n'est pas eu le temps de faire des photos .
 encore une fois je vous remercie si vous pouvez me donner quelques infos sur  les python nickelé .si il sont plus  rare que les python bronzé , ou si je me suis fait rouler vue le prix que j'ai payé .
calagan
avatar
calagan

Nombre de messages : 421
Age : 72
Localisation : france
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Sam 6 Mai 2017 - 8:26

...cher calagan, si ton Python nickelé est en parfait état, complet, et sans signe d'une usure quelconque, tu l'as payé cher, mais ce n'est pas déraisonnable ... le même bronzé, dans le même état, çà va chercher dans les 1000€ ... la rareté fait la différence Wink

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par calagan le Sam 6 Mai 2017 - 12:05

merci robert , il et en parfait état et complet ,mais tu lève le voile sur se qui me travaille depuis que je les payer .je les payer trop cher.
 j'ai eu le coup de cœur maintenant j'ai le coup de blouse, en plus  il et nickelé au lieu de bronzé est ce qu'il on la même valeur
avatar
calagan

Nombre de messages : 421
Age : 72
Localisation : france
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Sam 6 Mai 2017 - 13:27

Bonjour Calagan,
à la connaissance du prix que tu l'as payé en France, c'est un peu au dessus de la côte et des prix du marché ..
Pour connaître les prix pratiqués aux USA tu tapes dans la fenêtre d'un moteur de recherche :
How much for colt revolvers python ?
Les prix outre-Atlantique vont te faire reculer ...
S'il s'agit d'un modèle nickelé (chromé) la côte doit être un peu plus basse qu'un modèle bronzé de très belle qualité (dans les premiers modèles);
De toute façon, c'est fait maintenant ... Tu t'es fait plaisir  et chacun sait que le plaisir est un ressenti très personnel ... et chacun est libre de payer au niveau qu'il l'apprécie !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Sam 6 Mai 2017 - 13:57



Le film du démontage du modèle 1917

REMARQUEZ l'excellente finition de ce vénérable ancien dont les premiers modèles arrivèrent en France avec le corps expéditionnaire américain en 1917 !
Certains, ne repartirent jamais ...

Plus près de nous, ceux qui sont sortis de l'ombre lors de l'avènement des TAR se négociaient au prix de l'or en barre chez nous !


Dernière édition par Stovepipe le Sam 6 Mai 2017 - 16:52, édité 1 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Sam 6 Mai 2017 - 16:35

Un petit complément hors sujet !

une photos des 2 armes de poing pour compléter la série d'arme  américaines présente comme arme individuelle lors de l'entrée en guerre novembre 1917 des USA .
Un PA COLT 1911 cal. .45 ACP & le pendant d revolver new service de chez COLT, le S&W modèle 1917; Ces trois armes tiraient la mêle munition que l'on introduisait dans le barillet des deux revolvers à l(aide de 2 CLIPS demi lune de 3 cartouches ou d'un clips de 6 cartouches, avant que kles fabricants de cartouches ne proposent des étuis dotés d'un bourrelet


[url=https://servimg.com/view/19064441/524][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Le Colt Python, star des années 70 / 80

Message par picanto le Sam 6 Mai 2017 - 23:05

Je viens de suivre le démontage de ce colt 1917.  J'en suis effaré !

   On pouvait faire sans doute plus simple que cette piece d'horlogerie.  Et on l'a fait !

   Pour un résultat sans doute comparable.

   Si Stovepipe veut bien nous expliquer la motivation de cette complexité et l'avantage obtenu ??
avatar
picanto

Nombre de messages : 190
Age : 83
Localisation : gard
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par calagan le Dim 7 Mai 2017 - 8:47

bonjour stovepipe, hélas je me suis trop emballer mais comme tu le souligne , maintenant la chose et régler , le porte feuille fait la grimace.
 mais tempi il et beau et je vais pensé qu'a me faire plaisir .
bon dimanche calagan
avatar
calagan

Nombre de messages : 421
Age : 72
Localisation : france
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par calagan le Dim 7 Mai 2017 - 11:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
après avoir retrouver l'appareil photos, je vous envoie la photos du python nickelé
avatar
calagan

Nombre de messages : 421
Age : 72
Localisation : france
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Dim 7 Mai 2017 - 11:23

...cher calagan, cet outil est mimi tout plein ... comme je suppose qu'en plus, tu t'es fait plaisir Very Happy , il me semble que tu peux dormir tranquille Sleep

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par calagan le Dim 7 Mai 2017 - 11:26

cher  robert, je le crois aussi .
 bon dimanche a vous tous cordialement calagan
avatar
calagan

Nombre de messages : 421
Age : 72
Localisation : france
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Dim 7 Mai 2017 - 14:51

... voilà un beau couple de centenaires :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...pour ceux qui découvrent, sachez une chose ou deux : - concernant le 1911, dans sa rigoureuse simplicité, on l'a beaucoup copié Twisted Evil ... mais de modèle "de base" qui tire aussi bien que l'archi-centenaire original, y'en a pas eu beaucoup Evil or Very Mad ... (pour les dubitatifs, la chose s'explique...les plans cotés du modèle original et de la version A1 disent pourquoi : les tolérances de fabrication ont doublé pour le dernier)- quant au S&W, trouver un modèle "de guerre" qui tire aussi bien, faut se lever de bonne heure ... au point qu'il y a quelques années, S&W l'a ressorti ... de bien mauvaises langues tongue  ont prétendu qu'il ne tirait pas mieux que son aîné (mais était-ce bien nécessaire ?) ... pour ma part, je ne suis pas surpris Evil or Very Mad


Dernière édition par Robert R@ndi le Dim 7 Mai 2017 - 14:52, édité 1 fois (Raison : orth)

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par LeJDdu57 le Lun 8 Mai 2017 - 0:23

calagan a écrit:merci a stovepipe, pour se magnifique exposé , sur le python 357 le calibre et marquer sur le canon .
 je profite puisque l'on parle de la mécanique du python , que le barillet et plus court  que sur un s&w , se qui me pose problème quand je tire des munitions de mon cru en 357 car l'ogive et vraiment a ras de la sorti du barillet se qui oblige a un serti un peut plus fort et je suis pas pour des serti bien serré, pourtant mes munition   sont au cote de la longueur totale de la cartouche fini que donne le manuel Malfati. Donc barillet pus court .
je vient d'acheter se python qui et pas bronzé  mes nickelé il s'agit d'un 6 pouces en 357 mag ..
 j'ai trouver sur le net l'année para port a sont matricule PY 3154 ,il seraient postérieur à, 1991 jusqu'à 1966.
 IL  a sa boite d'origine avec toute la documentation .
 je les payer un bras il et en un état neuf , mais je suis surprit qu'il soit nickelé et pas bronzé.
 si je peut en savoir un peut plus sur les python  357 nickelé je suis preneur de toute information de votre part sur le sujet .
Je les payer 1200 euros j'ai fait un seul carton avec et un très bon carton .
 je vais vous mettre des photos , je n'est pas eu le temps de faire des photos .
 encore une fois je vous remercie si vous pouvez me donner quelques infos sur  les python nickelé .si il sont plus  rare que les python bronzé , ou si je me suis fait rouler vue le prix que j'ai payé .
calagan

Bonsoir,
J'en ai un (6 pouces, nickelé) avec poignée d'origine. hausse réglable. très bel état.
il est de 1980, d'après mes recherches.
Il est beau, tire droit et je ne me pose pas de questions.
JD
avatar
LeJDdu57

Nombre de messages : 9
Age : 64
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par calagan le Lun 8 Mai 2017 - 14:18

cher jD DU 57, tu a raison .
Le mien aussi et neuf  il tire bien bien droit . c'est une belle pièces, bien que plus récent que le tien .
 au début j'ai eu un moment ou je me suis posé la question  le prix que je les payé.*
Mais maintenant , je ne regrette plus de l'avoir acheter .

bien amicalement calagan
avatar
calagan

Nombre de messages : 421
Age : 72
Localisation : france
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Mar 9 Mai 2017 - 7:18

...à propos du Colt 1917, il convient de préciser que ce revolver était destiné à rendre bons et loyaux services sur un champ de bataille, et ce fut le cas Twisted Evil

...nos amis américains ont pris la peine de largement tester cette arme en concomitance avec son rival et ami le S&W, destiné au même usage Laughing

...sur l'aspect pratique, ce fut bonnet blanc/blanc bonnet Twisted Evil

...les puristes ont toutefois donné un net avantage au S&W : la double action s'y est montré bien plus conviviale ... en outre, la valeur de l'entrefer sur le Colt s'est révélée prohibitive Suspect

...bien entendu, pour une utilisation "de guerre", ceci n'est pas très important Evil or Very Mad

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Maousse le Mar 9 Mai 2017 - 9:05

Pour information, L'américain Numrich GunParts Shop n'expédie plus vers l'Europe.
Je ne sais pas si Trump y est pour quelque chose, mais ça devient compliqué pour les pièces détachées de ce bijou.
avatar
Maousse

Nombre de messages : 17
Age : 52
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Mar 9 Mai 2017 - 9:18

Maousse a écrit:Pour information, L'américain Numrich GunParts Shop n'expédie plus vers l'Europe.
Je ne sais pas si Trump y est pour quelque chose, mais ça devient compliqué pour les pièces détachées de ce bijou.

...normalement, aucun élément d'arme ou rechargement n'aurait dû être expédié hors USA depuis le "Patriot Act" de Georges Bush Suspect ... il y a quelques années j'ai commandé et reçu un simple ressort pour Steyr, expédié en tant que "shaver spring"  Shocked (ressort de rasoir)

...si çà a été fait, ce n'était pas très légal ... en revanche, lorsqu'on passe par un distributeur agréé ayant pignon sur rue en Europe (ou ailleurs), il n'y a aucun problème hormis l'approvisionnement ...

...je connais deux de ces distributeurs : Roch en Suisse et Brownell's en France ... ce dernier peut obtenir toutes les pièces au catalogue Numrich, au besoin sur commande particulière, mais les délais de livraison sont quelque peu affligeants Rolling Eyes

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Mar 9 Mai 2017 - 13:44

En ce qui concerne l'achat des pièces détachées, je vous ai mis une adresse en Allemagne .
Ce site est  très bien achalandé et possède une réserve d"ersatzteiles" très importante !
pour commander, voire avec votre armurier !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Stovepipe le Mer 10 Mai 2017 - 9:48, édité 1 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Robert R@ndi le Mar 9 Mai 2017 - 15:01

... Shocked ... mais c'est une mine d'or, ce site ! cyclops

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11162
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Stovepipe le Mar 9 Mai 2017 - 19:46

tu vois bien Rober
t que tu ne lis pas tout ce que j'écris ... Comme André d'ailleurs !

JE CONNAIS CE SITE DEPUIS¨PLUS DE 15 ANS ET JE N'AI EU DE CESSE DE LE SIGNALER SUR CE FORUM ...


avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8585
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Maousse le Mer 10 Mai 2017 - 15:54

patapé patapé et merci ! Smile

Edit Maousse : Argh, ils n'ont plus de pièce 27, le doigt élévateur Crying or Very sad
avatar
Maousse

Nombre de messages : 17
Age : 52
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE REVOLVER COLT PYTHON, STAR DES ANNEES 70/80 (du mythe à la réalité)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum