le banc d'épreuve de Saint-Etienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le banc d'épreuve de Saint-Etienne

Message par Robert R@ndi le Lun 28 Mar 2011 - 16:31

...vous, je ne sais pas, mais moi, je m'étais fait une certaine idée du Banc d'Epreuve de Saint-Etienne, comme une espèce de laboratoire géant avec plein d'appareils inimaginables, capteurs piezo-jesépakoi, cadrans et autres...

...il y a quelques années, une enquête nous a conduit, mon "partner" et moi, à mettre les pieds dans cette talentueuse entreprise, qui veille avec minutie sur notre petite santé de tireurs ou chasseurs...

...nous fûmes reçus avec une infinie amabilité par le taulier des lieux, Mr Aurousseau.

...je vais vous la faire au plus court : ce fût tout à la fois archi-décevant et très instructif.

...toutes les armes vendues en France
, sauf si elles viennent d'un pays où l'épreuve est reconnue, doivent passer au banc : la sécurité de chacun en dépend.

...alors comment çà marche ? très simple : (je vous passe l'aspect administratif, très lourd et minutieux, on se fâcherait)

...les tireurs, fortement protégés (crénaux, gants et lunettes spéciaux, etc.) prennent l'arme à tester, sortent une cartouche d'une étuve qui les conserve à 60 degrés, et tirent ; si çà tient, l'épreuve est réussie !

...çà semble bête comme choux, mais une cartouche chauffée à 60° suffit à générer des pressions suffisantes pour être très largement au-delà de ce qu'une arme, utilisée dans des conditions normales, au moins sous nos latitudes, est susceptible d'encaisser.

...N'oubliez pas celà quand vous laissez vos cartouches au soleil cherry , encore qu'à la température de l'épreuve, vous ne pouvez guère les tenir sans vous brûler les doigts !

...il est possible que l'épreuve ait un peu évolué, mais la méthode a tellement bien fait ses preuves (et épreuves) que personne, à l'époque de ma visite, ne voyait l'utilité d'en changer, sauf à atteindre des tarifs absolument prohibitifs.

...bien entendu, des armuriers spécialisés inspectent l'arme après le tir, et ne manquent pas d'astuces pour déterminer s'il y a eu offense à la mécanique ; de ce que j'en sais, toute arme ne serait-ce que suspecte était impitoyablement rejetée : çà se sait, et tout fabricant connaît les implications commerciales d'un tel rejet ; donc, ils prévoient gras !

...maintenant que vous savez la chose, n'en profitez pas pour dépasser la mesure, voire les mesures : chaque effort demandé à une mécanique, dès qu'il va au-delà de ce qui est prévu, génère des distensions imperceptibles dont on peut être certains d'une chose : elles ne vont jamais dans le sens d'un rajeunissement de votre arme !

...et ce jour à 16 heures, j'ai eu confirmation que les épreuves pour armes à feu se déroulaient toujours de cette façon. Donc...

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10363
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le banc d'épreuve de Saint-Etienne

Message par Invité le Lun 9 Mai 2011 - 8:55

Pertinent article ! , merci Robert . Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum