Restauration d'armes anciennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Mar 13 Nov 2012 - 12:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Bonjour à tous,



Voilà 2 paires de pistolets, l'une de gendarme, canon lisse, début 19e L'autre de duel, canon rayé 19e

- Pistolets de gendarme: marquage, voir détail + gravé sur le bois de l'un "EF" probablement le poinçon de l'armurier qui l'a manufacturé, sur l'autre, sur le bois, une sorte de poinçon rond avec à l'intérieur "1817 BY Eillisible

- Pistolets de duel, sur le métal: "Chatellerault "

J'aimerais les faires restaurer en toute confiance et surtout sans qu'ils perdent leur "jus". Les sites ne manquent pas, mais où s'adresser?

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

waouh !

Message par Robert R@ndi le Mar 13 Nov 2012 - 14:20

...Celtic, sur ce soup, je te plains amèrement Sad

...non pas à cause du matériel, qui est d'autant plus intéressant quand il marche par paire Laughing, mais pour ce qu'il y a à faire...

...ayant pratiqué la chose et pas qu'une fois, je me suis juré (peut-être même craché) que je ne le ferai plus. Motifs : c'est long, pas exactement facile, et dans certains cas, çà peut porter atteinte à la patience et aux bonnes manières du meilleur d'entre nous...

...si tu tombe sur quelqu'un qui sait faire çà bien, çà va te coûter un bras par pétard affraid, et si le gars travaille mal, non seulement tu paieras aussi cher, mais il risque de t'abîmer le matos.pig

...sachant ce que je sais Laughing, mon âge et ma flemme, et placé devant ce cas d'école, je commencerai par aller au plus simple : investir dans une baignoire à ultra-sons...mais çà, c'est uniquement si j'étais moi Twisted Evil

...il y a des armuriers qui possèdent la chose et peuvent procéder à un nettoyage en règle et bien au fond des oreilles de toute la ferraille, pour une somme relativement modique. Si tu passes par là, tu verras que çà change déjà bien la donne.

...reste le bois : une fois séparé du métal, c'est plutôt galette : la grande question est de savoir si à un moment de leur vie les outils ont eu leur bois verni...

...active maintes recherches pour trouver des éclatés a/s ces armes (çà doit pouvoir se faire) et avant tout, cherches un armurier digne de ce nom capable de démonter le bouzin : eux seuls ont l'outillage et astuces pour éviter la casse ; si le nettoyage en grand est fait, je peux te donner assez de tuyaux pour faire un joli bois, et sans être facile, c'est loin d'être impossible...

...si çà peut t'éviter de payer tes armes deux fois Laughing

...du temps où j'étais vaillant, j'ai brûlé beaucoup de pellicule en prenant à chaque phase de démontage des photos sous tous les angles ; de nos jours, avec les appareils numériques, on peut mitrailler large : l'aide que çà apporte est inestimable...juste en cas...

...tu as l'armurier CARTRY qui au besoin vend des pièces pour les anciens "règlementaires"...des fois que...

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par JLH4590 le Mar 13 Nov 2012 - 15:00

juste leur donner un coup de propre dans un premier temps

mais il faut démonter,et la de la patience et prudence dans les gestes mais ce n'est pas infaisable

JLH4590

Nombre de messages : 253
Age : 68
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

boîtes :

Message par Robert R@ndi le Mar 13 Nov 2012 - 15:31

...si le Diable te poussait à opérer un démontage toi-même Laughing, note bien la règle d'or surtout quand on a affaire à des paires de pistolets : une boîte par arme ; et son corollaire : une seule à la fois.

...en appliquant çà en toute circonstance, on évite toutes sortes de déconvenues...mieux : si les choses ne tournent pas dans le sens du bien, on peut refiler le bébé à un qui sait sans risquer une salade plus ou moins toxique affraid...en ces temps-là, beaucoup d'ajustages et finitions étaient réalisés à la main pièce par pièce ; du coup, contrairement à nos armes contemporaines, l'interchangeabilité des pièces sur deux armes apparemment identique est rarement autre chose qu'une vue de l'esprit Twisted Evil

...ceci dit, tirer en précision avec des armes de duel, une fois tout çà réglé comme il faut, c'est l'assurance de cartons qui en feraient baver plus d'un...mêmes possesseurs d'armes modernes et coûteuses Twisted Evil Je parierais ma dernière chemise que tes "Chatellerault" sont des machines à 10...

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Mar 13 Nov 2012 - 16:06

Tout d'abord, je n'ai pas acheté ces armes, elles sont dans la famille depuis toujours, c'est un héritage et l'une des raisons pour lesquelles j'y tiens énormément.

Par ailleurs, curieusement, elles semblent beaucoup plus "fatiguées" sur les photos qu'elles le sont de visu, j'en ai été moi-même surpris. La prise de vue n'a pas été simple, le flash ne donnait que des résultats médiocres et je n'avait pas de spot spécial photo à la bonne température de couleur. C'est peut-être pour cela.

Les pistolets de duel sont pratiquement prêts à tirer, par contre sur l'un des pistolets de gendarmes vous avez remarqué qu'il manque des pièces. Là deux écoles s'affrontent, l'une pour restaurer sans rien remplacer et en laissant l'arme autant que possible dans son "jus" (la restauration ne doit pas se voir) l'autre, pour remplacer les pièces manquantes: dans ce cas, l'authenticité y perd à mon sens.

J'ai trouvé sur le net un gars spécialisé à Paris et qui demande à voir les armes avant tout avis. Ce serait un gage de sérieux (?)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et un autre:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

chez celui-ci on retrouve la copie exacte des pistolets de gendarme mais datés de 1770 époque qui m'avait été données à l'origine, cependant, je ne les connais pas.

Personnellement je ne me lancerai pas dans l'aventure.

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par JLH4590 le Mar 13 Nov 2012 - 19:27

avec Mr Fayot tu peut y aller les yeux fermés

c'est quelqu'un de très compétant et sérieux

JLH4590

Nombre de messages : 253
Age : 68
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Mar 13 Nov 2012 - 19:45

Merci à toi JLH4590 c'est une piste que je vais creuser, c'est un domaine pour les motifs précités où je ne peux pas me permettre de l'hasardeux de plus sa présentation etc. m'a semblé très sérieuse.

Je reviens vers toi Robert, cette histoire de 10 que tu dis avec les pistolets de duel me trotte dans la tête alors que j'aurais juré le contraire. Tu expliques cela comment en balistique? vu le diamètre interne des canons (16,9mm), le boulet plomb doit faire un poids certain et je pensais, trajectoir en arc de cercle. Pas d'accord?

Toujours est-il que contrairement aux photos, ces armes sont en excellent état même si elles demandent quand-même une petite révision. Je n'ai jamais pratiqué la poudre noire et du coup, je ressens quelques fourmillements. Tu peux me dire là ou je risque de m'aventurer?

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

précision :

Message par Robert R@ndi le Mar 13 Nov 2012 - 20:37

...il faut voir les choses différemment, mon cher Celtic...

...ces armes étaient relativement simples, certes, mais destinées à des connaisseurs : utilisateurs (riches), amateurs de la belle ouvrage (riches)...rien à voir avec la démocratisation pistolière de nos jours.

...étant à de menues variantes près de conception voisines, les pistolets de tir ou de duel (ou les deux) devaient être bons autant que beaux : c'était leur seule publicité ! et une fois le tube passé au banc à rayer, on s'appliquait autant qu'on pouvait...l'usage d'alors étant d'en avoir une plus belle paire que le voisin (qui c'est qui rigole, au fond ??? je parle de pistolets, sots ! Laughing)

...bref, armes de riches destinées à leur usage exclusif, il ne fallait pas se manquer ; un siècle et demi plus tard, on ne peut que s'en rendre compte : les résultats aux concours de tirs des Arquebusiers voient les résultats des pistolets "d'origine" tourner un poil au dessus des répliques.

...je ne tire qu'avec des répliques, en tant que pôvre retraité ; mes armes tirent ma foi fort bien...et un jour, j'ai essayé un Gastine-Renette d'époque : je te garantis que je suis pas près de l'oublier...bref, c'est comparer le prêt à porter avec le sur-mesures "cousu main".

...tes "duel" demandent le moule à balles ad-hoc, et une charge de PN Suisse n° 1 qui sera de l'ordre du gramme, à 10% près...c'est surprenant la bonne volonté qui anime ces pétoires pour ce qui est d'aller au 10, et de façon répétitive. Pas d'intervention du Saint-Esprit là-dedans : ils ont été conçus pour, et les soins mis pour fignoler leurs mécaniques dépassent nos entendements d'hommes modernes.

...côté balistique, pas d'angoisse non plus : c'était étudié, en général, pour tirer droit à trente pas. De menus coups de maillet bien ajustés t'amènent dans l'axe médian de la cible, et en jouant un peu sur la charge, on s'approche le plus souvent très près du but ; les tubes, le plus souvent à rayures "cheveu", sont d'une extraordinaire précision ; en revanche, si une utilisation habituelle devient la règle, il est plus prudent de refaire une cémentation du système de détente...tout vrai armurier se fera un plaisir...

...si tu trouves le moule à balles d'origine, tu as gagné la timbale !

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Mer 14 Nov 2012 - 8:30

Oui, tu as raison, mais crois-tu vraiment que les choses ont changé les noms, désignations ou titres mis à part? Les infos (enfin je veux dire celles que l'on présente comme telles) en dégoulinent au quotidien.

Tu parles de Gastine-Renette et d'époque en plus, effectivement, autant comparer une voiture sans permis à une Masserati… dont tu as eu la chance d'user.

Bon, je me disais bien aussi que j'aurai quelque souci à me faire, pour commencer avec ce fameux moule dont tu fais mention. Bien évidemment, je ne l'ai pas. Je suppose que les gens qui à l'époque usaient de ces armes n'avaient pas le souci de couler leurs balles, fonction subalterne laissée à un subalterne. Donc, il ne faisait pas partie du lot (à ce sujet, la boite des armes s'est égarée au fil des ans, dommage). Tu penses qu'il est possible de le fabriquer? C'est un travail de fondeur, un armurier ne va pas jusque là. Effectivement, les rayures sont du type "cheveu" donc, très nombreuses. A ce sujet, pourquoi les avoir abandonnées si elles offraient cette précision? A ton avis, combien doit peser un boulet d'un tel diamètre? Et l'impact alors, ça devait être féroce, non? affraid

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par JLH4590 le Mer 14 Nov 2012 - 19:01

pour les rayures question de prix et je pense d'encrassement rapide

je suis surpris par le calibre des deux pistolets

du coté des arquebusiers ou poudreux il n'est pas impossible de trouver le bon diametre de boulets

une fois le bon diamètre trouvé, faire fabriquer un moule reste tout a fait possible

le moule est certainement resté dans le coffret s'il y avait coffret

JLH4590

Nombre de messages : 253
Age : 68
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

un pas important :

Message par Robert R@ndi le Mer 14 Nov 2012 - 20:04

...il reste à prendre l'empreinte du canon...quand on peut y passer un projectile en force, c'est galette...là, çà pourrait devenir très désagréable Laughing

...j'y réfléchis intensément scratch, et de plus y travaille study

...réponse sous peu, MAIS : ce sera juste une idée ; elle me semble bonne, mais jamais testée et a priori farfelue...j'avoue ma grande hésitation : c'est difficile à avancer sans générer des éclats de rire...pourtant, plus j'y pense...

...je demande un peu de patience et de recul : il est des choses qui portent conseil Sleep

...oui, j'édite, à cause d'un oubli : ayant pû mesurer la vitesse de mon silex avec un boulet de 8,10 grammes, icelui propulsé à 320 m/s, j'en ai déduit qu'on était vraiment pas loin d'une 9 para ordinaire...et avec une balle en plomb mou, côté dégâts, heu...j'en suis venu à plaindre les cibles, sur lesquelles par bonté, je n'hésite pas à verser une larme Sad...en plus du plomb, bien sûr Laughing


Dernière édition par Robert R@ndi le Mer 14 Nov 2012 - 20:10, édité 1 fois (Raison : oubli fâcheux...)

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Mer 14 Nov 2012 - 20:43

Surtout, prends ton temps: je ne savais pas tes connaissances en matière de poudre noire et je préfère de loin attendre et avoir la réponse à mon dernier post. Juste histoire de...: m'enfin, les gaziers qui se tiraient dessus avec des trucs pareils (j'ignorais totalement "l'efficacité" de la chose et surtout sa conséquence à l'arrivée) il ne devait plus être question de s'arrêter "au premier sang" parce que si je suis ta réflexion, le premier, devait souvent aussi être le dernier, non? No

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Jeu 15 Nov 2012 - 7:37

Pour te préciser, JLH4590, non, je n'ai pas le coffret, très dommage quand au calibre, oui, c'est du lourd.

Je n'avais pas pensé à cette histoire d'encrassement très probable de rayures fines, ça paraît logique.

Trouver des boulets correspondants, peut-être, mais fabriquer un moule, je ne vois pas: on touche carrément à la fonderie alors, non? Par ailleurs, comme dit Robert, c'est du chatouilleux ces petites choses, il y a de quoi devenir craintif si le boulet a été un peu trop forcé. D'autant plus que je n'en ai aucune expérience, "j'estime" sur quelles bases?

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

pas d'angoisse !

Message par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 9:09

...j'expérience m'a prouvé par a + b que la chose est moins pointue qu'on se l'imagine.

...supposons, pour la beauté du raisonnement, que ton tube soit de calibre (réel) 500x1/1000e de pouce.

...avec des boulets plomb pur, tu peux tirer à 500, 499, 498, peut-être même 497 ou 96, suivant la profondeux de tes stries "cheveu"...dans ces armes-là, la précision, parfois très haute, s'obtient dès que la balle touche les rayures, pour peu que la semoule qui sert de bourre fasse un bon tampon entre la poudre et la balle. Celà va à l'encontre de tout ce qu'on sait sur la précision avec les armes modernes, où la nécessité de tirer "groove diameter" s'est bien fait sentir, sauf que dans notre cas, çà le fait : faut vivre avec sans se poser de question...on ne change pas une équipe qui gagne.

...comment prendre l'empreinte du tube ? bien sûr, y'a le Cerrosafe, pâte étudiée pour (quand on en trouve...peut-être chez Track of the Wolf, aux USA, maison sérieuse)...mais aussi le soufre, qu'il faut fondre à grand renfort de toux et de larmes, et j'en passe, avec chaque fois le problème de l'extraction du bouzin... Les tubes à une seule sortie ne nous facilitent pas l'opération, hein ?

...chemin faisant Sleep, je me suis dit que personne à ce jour n'a pensé au beurre...c'est fou, hein ? geek

...si j'étais moi (et uniquement dans ce cas Laughing ), je me munirai des ingrédients suivants : un tire-chiffons (très en vogue chez les poudreux), une vis à tête plate, voire munie d'une rondelle, qui rentre à l'aise dans le tube, un pied à coulisse ne craignant pas le froid (piles inopérantes), une cuillère à soupe de beurre...çà sent la sorcellerie affraid, certes, mais pas le soufre en tout cas...

...rentrer en force une boule de chiffon en force dans le tube bien nettoyé et légèrement huilé, sur 2cm environ ; mettre l'arme bien lubrifiée au congélateur dix minutes ; faire fondre le beurre au bain marie ; sortir l'arme avec des gants ; la tenir canon vers le haut ; placer la vis avec rondelle tête en avant bien contre le chiffon ; verser le beurre fondu en tenant la queue de la vis bien au centre (à mon avis, il faut au moins trois mains Laughing) ; le beurre devrait se solidifier au contact du canon froid, assez pour pouvoir remettre l'arme au congélateur 10 mn, en même temps que le pied à coulisse qui doit être froid.

...on sort l'ensemble et on extrait le bouchon vis/beurre en tirant bien dans l'axe du canon : le beurre devrait être dur comme du bois ; on prend rapidement deux ou trois mesures avant que çà fonde et on garde la plus grande...le pied à coulisse ne devrait pas marquer le beurre gelé, mais il faut agir avec précautions Twisted Evil

...le tire-chiffons se fera un plaisir et un devoir d'extraire le bouchon de tissus ; attendre que tout ait repris une température normale, pour bien essuyer la condensation, et lubrifier abondamment dedans et dehors.

...vu comme çà, çà paraît vraiment du bricolage, mais l'avantage est qu'on a tout sous la main, à part peut-être le tire-chiffons, et je serais surpris que les mesures prises soient très différentes d'un appareillage bien plus sophistiqué : un diamètre, çà reste un diamètre ! plus la rondelle sera près des rayures, mieux çà devrait faire...

...je regrette de n'avoir pas testé cette abracadabrantesque invention jocolor, mais le temps me manque.

...j'imagine que si la queue de la vis est longue, on doit se faire d'autant moins ch...suer.

...ensuite, trouver un moule compatible, çà reste possible même dans le manufacturé : la liste des diamètres est longue comme le bras. Twisted Evil

...avant de me faire enfermer geek, faite quand même un essai lol!

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Que du bonheur

Message par Celtic le Jeu 15 Nov 2012 - 12:49

Ami Robert c'est fait

Tu t'es donné bien du mal, je te renvoie l'ascenseur tout en en faisant bénéficier la communauté.

Mille pardons, j'ai osé modifier Embarassed (un peu) ta procédure:

- Je n'avais pas ce tire-chiffon spécifique à la poudre noire. J'ai donc usé du subterfuge suivant: Tige filetée d'environ 15cm sur laquelle j'ai enquillé à un bout, une rondelle avec un écrou de chaque côté pour éviter qu'il ne bouge lors de la phase finale. La rondelle était d'un diamètre légèrement inférieur à celui du canon.

- Arme au congélateur à -25°C

- Pied à coulisse idem

- J'ai marqué au feutre la tige filetée pour l'enfoncer à la profondeur exacte que je jugeais utile et enfoncé à cette parque dans le canon de l'arme.

- Pas de chiffon utilisé pour la "bourre" trop difficile, mais du…. Pas de marque, donc on va dire ce rouleau de papier qu'il y a dans tous les ménages comme essuie-tout.

- J'en ai découpé plusieurs petits bouts à chaque fois enfoncés avec un chasse-goupille donc, tassés.

- Ensuite, j'y ai introduit le beurre à peine fondu à l'aide "d'une poire à sauce" pour être plus précis sur une hauteur d'environ 5cm

- Par sécurité, l'arme a de nouveau été remise au congélateur, debout

- 30 minutes après, je l'ai sortie et ai tiré= rien. Très contrarié j'ai serré la tige filetée dans un étau et ai de nouveau tiré et tiré encore, toujours rien, en fait impossible. Tu imagines mon courroux, non, tu ne peux pas. Perdu pour perdu j'ai eu cette lumière que connaît parfois tout désespéré, ATTENTION: lampe à souder avec un effleurement What a Face (je ne pense pas plus d'une seconde) de la flamme au dit endroit. J'ai encore tiré… et c'est venu en forçant un peu.

- Par sécurité j'ai de nouveau mis la bourre récupérée au congélateur un petit ¼ d'heure histoire de la refroidir après ses émotions.

- Bingo: Toutes mes mesures sont identiques (6 environ) soit 17mm tout ronds, sauf une 16,64mm mais je ne suis pas très sur de celle-ci

Merci Robert et pardon encore d'avoir osé quelque fantaisie à ton ordonnance Crying or Very sad .
NB.: Par contre, je ne me lancerai jamais dans une opération de charge et tir, totalement novice je suis parfaitement conscient que ça pourrait me coûter un bras et pas au figuré. Il va donc falloir que je me trouve un poudreux chevronné avec démo en live.

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

bien joué !

Message par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 13:25

...j'ai concocté la chose avec seulement deux neurones...alors pense un peu quand on y ajoute un cerveau !

...si tu as trois mesures à 17mm, je suis prêt à parier que le calibre est bon Laughing...

...reste à trouver le moule, mais en premier lieu, si j'étais toi (ou si j'étais moi, au choix Very Happy) je chercherai une correspondance avec un calibre existant...sans oublier de convertir en mesures anglaises : çà ouvre grandement les possibilités...comme un temps ces gens-là nous ont beaucoup copié, sans parler des armes qui ont traversé l'Atlantique d'est en ouest, bref, il y a possibilité que...

...quand ta mesure anglaise est établie, regarde les moules pour balles rondes : Track of the Wolf, Pedersoli, et la plupart des fournisseurs de matos : Tecmagex, Frankonia, etc...des fois que le Bon Dieu regarde de ton côté Laughing

...ensuite, de ton oeil acéré cyclops, essaye de voir de quel battement tu disposes côté balle : en bref, il faudrait mesurer la profondeur des rayures pale...entre un boulet qui les prend à peine et un qui va au fond, il va y avoir une plage dans laquelle, sauf diabolique intervention Laughing, tu pourrais bien trouver le moule (ou du prêt à tirer) qui va.

...je regrette de ne pouvoir t'aider plus, mais j'ai une récolte d'olives qui m'attend Sad

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Python le Jeu 15 Nov 2012 - 13:38

Calibre de 17mm affraid punaise ils ne faisaient pas dans la dentelle à l'époque ! Pourquoi si gros ? Sûrement une raison bien précise Suspect Reflechissement Rolling Eyes

Python

Nombre de messages : 5514
Age : 53
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Celtic, tu es sauvé !

Message par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 15:06

...une pluie fine et soudaine a mis fin a mes occupations ; de ce fait, j'ai tapé sur Google "pistolet duel 17mm", et je t'engage vivement à en faire autant : toutes tes angoisses pale vont s'envoler...

...calibre 69 (en fait, 17,1mm) : tout çà se trouve dans le commerce, même et y compris du "prêt-à-porter" Laughing...un article sur "tirmaillyforum" ou qque chose comme çà te dira ce que tu veux savoir...

...l'armurier DUPRE a le matos, ou peut l'avoir ; c'est un spécialiste à contacter, toujours de bon conseil.

...il me semble Question qu'en une paire de jours, tu as un tantinet progressé Laughing

...@ Python : le pourquoi de ce calibre, si j'ai tout bien compris, réside dans le fait qu'il s'agissait au départ d'armes destinées aux officiers...donc à vocation guerrière...la politique du "touché-coulé" étant de rigueur...

...peut-être aussi pour avoir le même calibre que les fusils Question...un historien nous renseignerait-il ?


Dernière édition par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 15:08, édité 1 fois (Raison : oubli évident...)

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par JLH4590 le Jeu 15 Nov 2012 - 15:24

c'est le même calibre que le fusil charleville en .69

fusil et pistolet même boulets



pour trouver un calibre je prends un morceau de plomb de diamêtre un peu supérieur enmanché sur une tige filletée avec écrou et rondelle de chaque coté,pour ressortir le plomb je tourne l'écrou ce qui fait remonter le plomb

JLH4590

Nombre de messages : 253
Age : 68
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Jeu 15 Nov 2012 - 17:09

Alléluia cheers, le seigneur m'a entendu alors qu'il n'y a qu'en Bretagne qu'il pleut! Et ce cher Robert qui se plonge studieusement sur la suite du sujet, j'ai tout ce que ne n'espérait pas. Mais tu es le Malfatti & le Gheerland réunis, toi. Et tant pis si ta modestie en prend un coup!Embarassed Ce n'est pas un progrès que j'ai effectué mais une découverte, voire présager une vocation…

Et comme Python & JLH4590 j'ai la réponse au sujet du calibre, mais là, je dois avouer que j'avais mon idée, en fait, c'était la seule réponse possible ou presque. Au fait, JLH4590 tu peux préciser ta méthode? Parce que le plomb il faut bien "l'enfiler" dans le canon et ce type d'arme n'a qu'une sortie.

En résumé, point n'est besoin d'une foultitude d'interlocuteurs pour taper dans le noir; car, enfin, il faut reconnaître, les fondus de la poudre noire ne semblent pas légion.

Grand merci pour l'adresse aussi.bounce

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

trois fois hélas...

Message par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 17:44

...ma modestie ne peut en souffrir : je sais que je suis un authentique génie Laughing, mais le Tout Puissant, afin que cette modestie reste dans les limites du raisonnable, ne m'a pourvu que de deux neurones Sad, un par motié de cerveau...le reste, c'est du bois...

...ceci clairement énoncé, je me suis par exemple trompé sur la charge destinée à tes lance-pierres : j'avais dit 1 gramme + ou - 10%, mais vu la taille des boulets, ce sera compris entre 1,2 et 1,5...

...pour savoir s'ils sont aptes au feu, le premier truc à faire est de vérifier s'il n'y a pas d'obstruction dans le tube...pour ne pas parler de charge restante : çà s'est déjà vu affraid...il y a 36.000 méthodes, mais la plus simple est de souffler de la fumée par l'embouchure : si çà ressort par la cheminée, la voie est libre.

...ensuite, qui dit rayure "cheveu" dit encrassement à vitesse express : je ne saurai trop te recommander la PN suisse ; elle a la faculté de salir bien moins que la française.

...concernant cette poudre, qu'il faudra bien doser un jour ou l'autre, lis le post a/s revolver 1858 Uberti, où j'ai parlé des poires à poudre, tu trouveras un détail édifiant...un refouloir te sera nécessaire, ainsi qu'un entonnoir à long col : tu trouveras sans problème...le tire-chiffon est de mise, avec une baguette moderne, ainsi que la vis spéciale servant éventuellement à extraire une balle : le coup de la semoule mise avant la poudre, çà peut arriver à n'importe qui Laughing, et dans ce type d'arme, le poison est redoutable.

...côté lubrification du projectile, en temps utile tu n'as qu'à me sonner ; y'a plein de trucs simples qui marchent très bien.Twisted Evil

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

oublis :

Message par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 18:10

...deux choses qui tombent sous le sens, à rajouter à ta panoplie du parfait poudreux : un maillet de taille moyenne (les balles sont récalcitrantes) et une petite pince : tirer à balle graissée implique qu'on saisisse le boulet pour le porter au canon ; ces boulets étant gras, la pince, c'est mieux.Twisted Evil

...désolé pour cette omission Embarassed, mais je suis sûr qu'il y en a d'autres...nobody is perfect ! Laughing

...quant à tes pistolets de gendarmes, dis-toi bien une chose : le tir au silex est quelque chose de prenant...à tous les sens du terme Rolling Eyes...ce ne sont pas des armes de tir, certes, mais les faire fonctionner, je peux t'aider...si le I love you t'en dit, ou si tu succombes à la tentation Laughing...j'ai déjà remarqué une lacune sur l'un d'entr'eux, à moins que je n'ai mal vu : le silex est toujours partiellement enrobé, de cuir ou de plomb...


Dernière édition par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 18:16, édité 1 fois (Raison : encore un oubli...pffff)

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par JLH4590 le Jeu 15 Nov 2012 - 19:17

pour le silex c'était du plomb mais le cuir résiste mieux il ne se mate pas comme le plomb

pour mesurer le diamètre du canon il faut

un morceau de plomb plus gros que le diametre du pistolet,exemple un boulet aplatit et percé d'un trou de 9

une tige filetée de dia 8 mm, 3 écrous de 8 et 2 rondelles de 8/10 et une ou deux rondelles larges (plus grandes que le canon)

loger le plomb entre deux rondelles et écrous,enfoncer de force dans le canon

le 3 eme écrou sert a ressortir le plomb en vissant

plus facile a faire qu'a expliquer

JLH4590

Nombre de messages : 253
Age : 68
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

pas mal !

Message par Robert R@ndi le Jeu 15 Nov 2012 - 19:29

...le coup d'écraser un boulet entre les deux rondelles, dans le genre génial, c'est pas piqué des vers ! Twisted Evil

...il me semble qu'il y avait un instrument de torture qui fonctionnait sur le même principe Laughing...comme quoi, il y a des idées qui évoluent au fil du temps...

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Python le Jeu 15 Nov 2012 - 19:34

Oui je crois que c'était "l'étau" au moyen âge (une période pleine de petits amusements de ce genre) composé de 2 grosses planches de bois et de 4 couples Boulon/écrou aux 4 coins, après on y mettait bien la partie du corps du supplicié que l'on voulait là-dedans, peu importait, le tout était de l'aplatir comme une crêpe ... Que du bonheur clown

Python

Nombre de messages : 5514
Age : 53
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Jeu 15 Nov 2012 - 19:41

Mon cœur balançait entre une reconnaissance avouée et la crainte de blesser une âme peut être trop sensible No: Ayant opté pour la première solution, je me préparais une nuit houleuse affraid. Me voilà rassuré et serein, je suis face à un homme conscient de son génie.

Je suis allé faire une petite inquisition avec les mots clé "pistolets duel 17mm": bluffant, jamais je n'aurais pensé mettre l'œil sur du "standard"…

Le silex, pourquoi pas? Comme pour les duels, revivre l'émotion de ces gents qui les ont portés, il y a de quoi balancer. Pour la petite histoire et selon ce que j'ai entendu (je n'y étais pas) les duels auraient servi pour ce faire au moins deux fois. Sur les gendarmes, en fait, il manque une ou deux pièces métalliques sur l'un (je ne connais pas les noms). Cependant quelque soit la suite donnée, je ne tirerai pas hors de la présence "d'un grand frère" (et ce n'est pas une question d'âge) car vu l'épaisseur des canons, c'est l'occasion rêvée pour un bleu de se faire péter la tronche.

Et encore: Comme dit plus haut, j'ai toujours entendu que les "gendarme" étaient 18e, or l'inscription sur le bois mentionne 1817 entre autres. C'est une date ou pas?

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Jeu 15 Nov 2012 - 19:49

Oui, pas mal Python: Robert va bouder...Suspect

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

crédiou, c'est ben vrai çà !

Message par Robert R@ndi le Ven 16 Nov 2012 - 8:10

...sûr que je vais bouder, mais pour autre chose tongue

...je me suis pris en flagrant délit d'erreur, à ma grande honte Embarassed, une grossière fôte d'inattention...je me suis derechef placé en garde à vue.Laughing

...en effet, mes yeux n'ont pas vu l'évidence : le silex d'un pistolet de gendarme est tout à fait emmailloté dans une lame, il semble de plomb...à ma décharge, la photo où on le voit le mieux (la 1ère) est tronquée...bref, la relique est bénie...

...ceci dit (je demanderai pardon un autre jour), il me semble avoir lû quelque part de charmants propos sur l'interchangeabilité de pièces pistolet/fusil, en ces temps reculés...je ne sais pas le quid des pistolets en question, mais il apparaît opportun de consulter deux sources en profondeur : Track of the Wolf et Cartry...

...cette fois et pour l'instant, je n'ai guère le temps de m'y pencher ; toutefois, si j'avais les côtes du chien, au moins la hauteur, je pourrais (ce soir) regarder quelque chose : au fin fond de ma cave humide, j'ai un ancien catalogue US, avec les pièces en grandeur réelle Very Happy...une photocopie est vite arrivée...

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Python le Ven 16 Nov 2012 - 8:37

Celtic a écrit:Oui, pas mal Python: Robert va bouder...Suspect

Je ne comprends pas pourquoi Question il y a un truc qui m'échappe ou le café n'a pas encore produit son effet.

Python

Nombre de messages : 5514
Age : 53
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

@ Celtic :

Message par Robert R@ndi le Ven 16 Nov 2012 - 8:49

...concernant le pistolet "gendarme" du XVIIIe siècle estampillé 1817, je pense qu'il y a un expliquement :

...exemple : le Lüger/parabellum I love you est sorti en 1900 ; pour le beauté du raisonnement, supposons qu'il ait été mis en vente en 1890 : on aurait dit "arme du XIXe siècle"...et ceux marqués 1940 alors ? De fait, j'aurais énormément I love you aimé I love you que le parabellum sorte en 1899, pour des raisons multiples...

...quand le modèle sort en fin de siècle et perdure, figure-toi que c'est fait exprès pour nous embrouiller Laughing

...c'est quand même la preuve d'un succès certain de l'engin...Twisted Evil

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Ven 16 Nov 2012 - 11:05

Rien à faire, j'ai un document WORD (seule possibilité) dans lequel j'ai inclus des images avec dimensions etc. Le tout n'est plus considéré comme "image" mais bien comme "document WORD" comment l'insérer ici? Je rame depuis 30 min

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Python le Ven 16 Nov 2012 - 11:09

Et si tu en fais en pdf ça devrait passer non ?

Python

Nombre de messages : 5514
Age : 53
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Ven 16 Nov 2012 - 11:13

C'est galère.. tu veux dire par copier-coller ensuite? Parce que le système "héberger une image" ne fonctionne pas avec un document word, sinon, il le ferait avec un Pdf?

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Ven 16 Nov 2012 - 13:39

Impossible d'héberger un Pdf pas plus qu'un dossier WORD avec servimg.com. Je ne pouvais pas mettre les images seules, trop difficile d'expliquer séparément les cotes prises. J'ai trouvé un nouvel hébergeur gratuit qui accepte pratiquement tout: casimages.com Souci, je ne peux pas m'y connecter ici car, malgré suppression, c'est encore et toujours servimg.com. qui se met en route bien que j'ai radié mon compte.

J'ai ramé très longtemps, si quelqu'un a une solution, en attendant c'est copier/coller avec le lien ci-après qui mènera aux pistolets:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Effectivement, si les "embrouilles" étaient un fait marquant de l'actuelle société, ça aurait fini par se savoir… je crois même que les anciens sans doute pour compenser (inconsciemment) nos techniques modernes pouvaient être particulièrement tordus.

Donc, conclusion, les "gendarme" sont probablement de 1770 (conforté par leur canon lisse et accessoirement ce qui m'avait été dit)

Je vais tenter de te faire parvenir des photos avec mensurations mais pour joindre les premières, ça a été d'un compliqué!

Le silex (restant…) est bien emmailloté dans du cuir.

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 14:50

c'est ça que tu cherches a faire?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Ven 16 Nov 2012 - 15:14

On peut dire que tu n'es pas très bavard Neutral Allez, dis comment tu as fait! J'ai ramé avec un seul aviron, bilan des courses, je tournais en rond et de plus en plus, m'a énervé ce machin:suspect:

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 20:39

Je suis juste un peu timide Embarassed (et je me suis fait remonter les bretelles la semaine de mon arrivée, alors j'ai tendance a minimiser mes interventions pour pas me faire remarquer silent)

Sinon, pour la manière de faire, j'ai juste ouvert ton PDF, fait une capture d'écran avec chaque image que j'ai recadré sous Paint, puis j'ai uploadé les images avec HostingPics Very Happy
Si tu veux plus de détails sur la marche a suivre n'hésite pas, je suis pas très calé côté armes a feu, mais l'informatique je gère Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Sam 17 Nov 2012 - 7:55

Meu non, tu vas voir, ils sont gentils les modos ici même s'il leur arrive parfois de faire la grosse voix, c'est pas un forum de petites mains ici, alors…

Bon, je pige tout, capture d'écran, upload, HostinPics (que je ne connais pas mais je vais trouver) mais ou ça se gâte, c'est après le upload dans HostinPics , tu fais comment pour les intégrer au forum? Dès que je clique sur "Héberger une image", c'est serving.com qui s'ouvre et là c'est foutu.

Bon, j'ai posté ce message sur le sujet "Tanfoflio" que je ne suis plus, tu vois, les plantages, ya pas que toi

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Sam 17 Nov 2012 - 7:58

Je me suis planté,Crying or Very sad il fallait poster mon msg précédent dans"armes anciennes" c'est fait, mais je ne sais pas comment supprimer celui-ci

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Invité le Sam 17 Nov 2012 - 11:14

Tu ouvres simplement un nouvel onglet, tu vas sur www.hostingpics.com , ensuite tu sélectionnes ton image. Quand elle a fini de charger, tu cliques sur l'image, puis clic droit / copier l'adresse de l'image.
Tu reviens sur le forum, et tu fais clic droit / coller dans la zone de texte, et tu rajoutes juste les balises [IMG][/IMG] au début et a la fin de ton lien Wink

Bon, dis comme ça, ça semble un peu fastidieux, mais en fait c'est tout galette Very Happy

edit : en fait je ne passe pas par l'hébergeur du forum, mais ça revient au même, au lieu de passer par hostingpics, ou imageshack ou autre, tu peux tout a fait uploader tes captures d'ecran avec servimg

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Sam 17 Nov 2012 - 14:48

OK ami, je vais tenter, je te dirai la suite... Pour le moment j'arrive d'une séance de tir au gros particulièrement chargée= petite sieste

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Sam 17 Nov 2012 - 18:50

OK nickel j'ai maintenant la procédure ad hoc

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

une copie ?

Message par Robert R@ndi le Dim 18 Nov 2012 - 14:23

...un temps, j'ai pondu ce post, juste pour info : je sais (je sens) toute la haine régnante ici What a Face vis à vis de ces antédiluvienneries ! Laughing (mévoui : c'est pour rire ; il n'y a jamais de haine dans ce forum !)...je le comprends d'autant mieux que suivre la voie du silex quand on vient de Glock (par exemple), c'est absolument "pourquoi faire simple quand c'est si facile de faire compliqué".

...ceci exposé, et de toute bonne foi Suspect, je dis et maintiens en revanche la chose suivante : les tireurs et rechargeurs à l'arme moderne, eussent-ils commencé, même brièvement, par le pistolet à silex, il y aurait beaucoup moins de jérémiades, questions, suppositions, supputations, erreurs de parcours autant que d'aiguillages, approximations et autres diableries qui nous pourrissent la vie et le tir...et là, pas d'erreur : loin de moi l'idée de promouvoir le tir à l'arquebuse ou autres, mais seulement le fait qu'avoir méconnu ce tir-là, je le ressens comme un manque irréparable dans mon apprentissage...

...je crois que le post ci-dessous est mieux à sa place en ces lieux.

...cher Celtic, la table est mise Laughing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le Mar 29 Mar 2011 - 15:55





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...bon : soyons clair : je ne cherche à convaincre personne ; d'autant que je mange à beaucoup de râteliers en matière de tir, et suivant ce que j'ai en main, au goût du jour, je suis bien sûr critique pour "le reste".
...déjà, pour tirer au silex, il n'est pas indispensable d'être un tireur confirmé, mais çà aide !
...la pièce en photo, une réplique Pedersoli du pistoler napoléonien Boutet, pèse 1,3kg ; çà tire par canon lisse un boulet de 9,6grammes, propulsé par 1,85 grammes de PN suisse n°1...la vitesse tourne autour de 320 m/s, mine de rien...au tir, disons que c'est aussi bruyant que viril.
...vous avez assez peu de chances de vous en faire prêter un ; dans l'hypothèse contraire, vous vous trouverez très heureux d'avoir quelqu'un pour vous aider...autant que pour vous surveiller ! : un silex, çà demande beaucoup de précautions.
...vous devez être tireur, certes, mais aussi armurier : le réglage du silex à lui seul demande des doigts de fée, un oeil de lynx, et un savoir faire de tous les instants ; les séries de 13 balles en 30mn laissent peu de place au hasard : vous devrez être organisés et prévoyants.
...car il y a tout ce qui précède le tir : couler ses balles, plomb et 2% d'étain, mais pas plus...remplissage des dosettes de poudre, savamment pesées, préparation des "patches", non moins savamment lubrifiés, sélection des "pierres", essentielles à éviter un désastre, poire à couscous ou dosettes, au choix...
...en amont encore, vous aurez, avec mille précautions, préparé le pulvérin destiné au bassinet, en écrasant dans un mortier en bois ou laiton la PN ordinaire jusqu'à la rendre de consistance farine, avant de la placer dans l'injecteur en laiton ad-hoc.
...en cas de compét., vous n'aurez pas oublié de peser vos balles, bien sûr.
...il est bien entendu que l'arme que vous utilisez, aux appareils de visée non-réglables sauf (et parfois) à la démonter entièrement, doit être mise au point et réglée par le tireur, avec les composants immuables de sa charge, une fois pour toutes ; vous comprendrez l'intérêt de bien choisir les éléments qui fonctionnent ensemble et leur disponibilité permanente.
...je survole, pour n'effrayer personne, tous les polissages à faire pour diminuer les frottements : en gros, c'est simple : à chaque fois qu'une pièce en touche une autre...

...au tir, vous débuterez par un flambage, afin de griller les derniers résidus d'huile dans le tube, surtout au fond de la cuvette de tir, là où aucun chiffon ne met les pieds.

- chien au demi-armé
- aiguille en laiton dans la lumière
- entonnoir
- charge de poudre
- couscous
- mise en place du patch huilé
- présentation de la balle
- un ou deux coups de maillet
- enfoncement au refouloir et tassement
- retirer l'aiguille et mettre une dose de pulvérin dans le bassinet
- refermer le couvercle de batterie
- armer le chien à fond
- encliqueter le stetcher
- prendre la visée
- tirer
- OUF ! (plus que douze fois, et la série est finie !)


...si tout se passe bien et que vous êtes en forme, vous pouvez espérer un carton convenable :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...avec un tir a peu près identique, qui vaut 94/100, disons que vous êtes dans les trois meilleurs au France ; le record d'Europe est à 96, du Monde à 97, et je vous garantis que c'est pas volé. (heu, des comme çà, j'en ai fait pas plus de deux ou trois en trois ans !)
...à l'entraînement, tirer entre 85 et 90, c'est très bien...et çà dépend des jours !
...pour les surpris, en PN, on tire des volées de 13 balles ; on ôte les trois plus mauvaises et on compte ; il n'y a pas de cordons : 50% de l'impact "in" pour faire le point.
...la chose à savoir : lorsque vous tirez au silex, les balles sont deux fois en plomb : elles comptent ! au silex, on n'artille pas : on distille !

...j'espère que vous n'êtes pas dégoûtés à jamais, parce que, parole de tireur, c'est prenant, même si c'est ingrât...

_________________

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10374
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par JLH4590 le Dim 18 Nov 2012 - 17:52

beau carton surtout au silex

JLH4590

Nombre de messages : 253
Age : 68
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Lun 19 Nov 2012 - 6:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ben ça, c'était pas "au silex", mais on y trouve aussi parfois son amusement, c'est autre chose, même si là aussi, c'est pas tous les jours.

Mais tu t'es lâché cette fois Robert, je dirais presque explosé vu les circonstances. Allez, je suis convaincu, demain je passe chez mon armurier pour une première autopsie des "choses". Lorsque je regarde la qualité de ton arme (au fait c'est une copie ou une restauration?) j'en suis (presque) jaloux.

Seconde chose et pour faire court et je n'en démordrai pas: je dois trouver ensuite un poudreux local pour m'initier. Lorsque je visite leurs dites, ils ont un langage qui m'est parfaitement abscon, alors tirer de la noire sans formation relève du suicide affraid programmé, enfin, c'est ce que je pense.

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par eole le Lun 19 Nov 2012 - 10:09

en Bretagne les tireurs aux armes anciennes ne manquent pas.

Ainsi impossible de venir tirer à l'improviste le dimanche 11 novembre au challenge Anne de Bretagne à Nantes, tous les postes de tir étaient réservés.

eole

Nombre de messages : 949
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Lun 19 Nov 2012 - 11:09

Heureux de te l'entendre dire, je viens de quitter un club où il n'y avait quasi rien, au nouveau en 2 mois je n'ai vu personne. Mais je vais poser la question au Président, par contre si tu connais des sites où il y a des tireurs Bretons, je suis preneur

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par eole le Lun 19 Nov 2012 - 14:38

va déjà voir ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et plus précisement ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

eole

Nombre de messages : 949
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Celtic le Lun 19 Nov 2012 - 14:44

OK, sympa de ta part, je vais aller y jeter un oeil

Celtic

Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'armes anciennes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum