une histoire pas piquée des vers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une histoire pas piquée des vers

Message par Robert R@ndi le Dim 30 Sep 2012 - 10:05

...préparez vos mouchoirs : aujourd'hui, morale ! Laughing

...je vais vous raconter une histoire qu'il convient d'assimiler, non pour l'anecdote elle-même, mais pour les leçons à en tirer.

...Paul est un alerte octogénaire, grand chasseur de sangliers devant l'Eternel. Il y a quatre ans, le voilà posté, à tenir deux passages : si les chiens viennent par la gauche, se poster au pas de gauche, pareil pour la droite. A côté du pas de gauche, Paul est en train de soulager sa vessie d'une envie pressante, l'arme à la bretelle, quand il entend les toutous arriver par la droite ; il part en courant, d'autant que le sanglier a toujours de l'avance sur les chiens.
...c'est là que le Diable entre en scène Twisted Evil : la bretelle de son Robust casse ; l'arme chute crosse en avant ; les deux coups partent et atteignent Paul derrière l'épaule et en haut du bras gauche.
...je vous passe les péripéties, appels au secours et autres transport par hélicoptère... affraid

...aucune artère touchée, Paul sera à peu près remis après trois opérations, plâtres, innombrables broches (un temps, on aurait dit un porc-épic géant !), gardant quelques souvenirs pour le moins cuisants et un bras un peu plus court que l'autre.

...il y a quelques enseignements à tirer de cette histoire :

- un matériel auquel on est attâché n'est pas obligatoirement sûr (ici, le Robust de son père, sans sûreté au choc Suspect , pourvu d'une bretelle datant d'au moins...si c'est pas plus Laughing )

- si au lieu de charger à balles Sauvestre il avait mis des Brenneke, je crois qu'il serait mort.

- quand on manipule des armes à feu, au moins au titre de loisir, on ne fait rien dans l'urgence !

...ce que je veux dire par "urgence", c'est faire vite quelque chose qu'on est habitué à faire lentement. On peut certes agir avec rapidité et sûreté, pour des opérations auxquelles on s'est longuement entraîné, mais plus que jamais, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Les armes à feu, anciennes ou modernes, peuvent tuer ou blesser gravement : vous le saviez déjà ? tant mieux !

...devinez qui a été surnommé "le miraculé" ? Laughing

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10859
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

la même (à peu près) mais sans conséquences (physiques)

Message par Stovepipe le Dim 30 Sep 2012 - 11:04

Dans la même veine mais avec moins de conséquence physiques. J'étais à la chasse au lièvre seul car feu mon beau-père était absent ce jour là ...

Dans un taillis pentu comme il peut en exister chez nous, les chiens donnent de la voix. Surtout que les miens ne mentaient pas à l'époque ! Deux magnifiques Griffons Nivernais qui ne vivaient que pour ça, la chasse au grand rouquin, d'aucuns l'appellent aussi, le capucin !

Je me lance dans la pente recouverte de d'herbe humidifiée par la rosée de la nuit. Mes bottes n'arrivent à s'accrocher, je perds l'équilibre et m'affale sur le cul ...

Dans la foulée, la détente de mon fusil s'accroche dans la cartouchière car, il faut bien l'avouer, j'avais gardé mon fusil chargé à l'épaule, il s'agissait d'un fusil semi-auto à long recul du canon. Le coup part à quelques centimètres de ma tête ... la charge de plombs (du 6) va se loger dans la terre derrière moi !
Imaginez un instant que le coup soit parti une seconde plus tard, ou qu'il y ait eu quelqu'un derrière moi ...

Depuis cette saison-là (1980), j'avais abandonné le fusil semi-auto, pour un superposé que je gardais toujours ouvert ne le fermant qu'à la dernière seconde après avoir identifié mon gibier ... !

Je n'ai pas de morale à cette histoire mais ce que je sais, c'est que les conneries, lorsque elles n'ont pas de conséquences graves, doivent servir de leçon ! Et rien qu'en écrivant ces lignes, j'entends encore le bruit de la décharge du fusil ...
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8525
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: une histoire pas piquée des vers

Message par Stovepipe le Dim 30 Sep 2012 - 14:01

cela me rappelle une scène de Jean de Fleurette où l'on voit tous les anciens du village accompagner Escartefigue vers sa dernière demeure !

L'un de ses amis leur explique que ce dernier a son "hamerless" chargé à côté de lui dans la boîte. dès fois qu'il en ait besoin là-haut ... Surtout que ce dernier n'est pas en très bon état question départ du coup !

Aussitôt devant l'état du chemin, où la charrette qui transporte le défunt va cahin-caha, on s'attend à ce que l'harmerless parte !

Que nenni, les hommes qui !'accompagnent s'écartent laissant le Papé et Hugolin seuls au milieu ... comme si la divine providence voulait qu'il en soit ainsi !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8525
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: une histoire pas piquée des vers

Message par eole le Dim 30 Sep 2012 - 14:12

certaines histoires de ce genre se terminent tragiquement.
Il y a quelques années (une dizaine tout au plus) un chasseur participe à une battue avec son jeune fils de 10 ans. Tout se passe bien.
Au retour les chasseurs se rassemblent. Pour couper au plus court il décide de les rejoindre en sautant un fossé, avec son fusil aux deux canons chargés. Ce qui est arrivé nul ne le sait exactement vu que le témoin (son fils qui le suivait à quelques pas est encore sous le choc des années après) mais les autres chasseurs l'ont ramassé quasiment décapité par le départ des deux coups.
avatar
eole

Nombre de messages : 950
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: une histoire pas piquée des vers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum