munitions de compétition

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

munitions de compétition

Message par Robert R@ndi le Dim 1 Avr 2012 - 15:58

...de temps à autre, très partiellement, nous abordons le sujet...alors, je me dis que ce serait peut-être bon de le traiter comme il faut...
...rassurez-vous : je n'ai aucune intention de monter en chaire et vous servir un discours ex-cathedra.
...ensuite, si j'ouvre le post, ce n'est ici qu'un préambule : lorsque le sujet est aussi vaste, et d'un personne ne détient toute la vérité ; et de deux, trop d'information nuisant gravement à l'information, il vaut mieux traiter la chose une parcelle après l'autre.
...enfin, il ne s'agit pas ici de pomper à droite ou à gauche ce qui a déjà été écrit ; en matière de rechargement, nous avons tous nos trucs et astuces, et si on met de côté les apprentis-sorciers, on réalise assez bien des choses qui marchent. Reste à savoir ce qui est important pour arriver au "top".

...soyez tout de même tranquilles sur un point : à de très rares exceptions près, les mun. du commerce ou celles rechargées sont bonnes ; pour ce que nous en faisons en général (trouer des cartons pour se faire plaisir), elles remplissent tout à fait leur office. Twisted Evil
...l'exemple que je connais par coeur pour y avoir assisté : les tirs à la "machine à tirer" réalisés par René Malfatti à la fin des années soixante, où il avait passer toutes sortes de mun. dans un S&W K38 : que ce soit des manufacturées ou des rechargées (avec un peu de soin, quand même !), çà tenait le 10 à 25m. Sauf que certaines le tenaient mieux que d'autres. Tant qu'à faire, c'est vers ces dernières qu'il convient de se pencher.

...étant loin (et même très) d'avoir la science infuse, il sera aussi opportun de signaler ce qui marche que ce qui marche moins, voire pas du tout : on cause bien de mun. destinées à la compétition. Et surtout, dites-vous bien que vous n'avez aucun complexe à avoir : de tout temps, il s'est avéré que les rechargements (soigneux) des tireurs étaient (en général) supérieurs aux productions commerciales.

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

petite réflexion

Message par Robert R@ndi le Lun 2 Avr 2012 - 16:20

...lors d'une compétition, que demande le tireur à ses mun. ? je pense qu'on sera tous d'accord sur le sujet : fiabilité et précision.
...la fiabilité, le rechargeur l'acquiert avec quelques tests, confirmés par les (looooongues) scéances d'entraînement.
...une fois la cartouche mise au point aspect fonctionnement, reste à obtenir qu'elle tire un poil plus droit que les autres, sinon, çà vaut pas la peine de se décarcasser Laughing
...ensuite, notamment et surtout pour ceux qui recherchent la grande précision, il est nécessaire d'avoir une mun. qui enchaîne les dix à la queue-leu-leu, pour peu que le tireur y mette du sien.
...on aborde là le problème de la régularité : c'est certes une lapalissade, mais il ne suffit pas qu'une mun. aille au 10 du premier coup ; il faut ensuite qu'elle y retourne...or, quand on sait combien les dix sont chers en concours, on se dit que ce serait mieux si les balles arrivaient exactement là où on les envoie...
...quand j'aurai un peu plus de temps, je vous parlerai (et j'aimerai bien ne pas être le seul) de toutes les adversités auxquelles doivent faire face les tireurs en quête de précision. Ce faisant, je ne suis certain que d'une chose : je vais en oublier...en revanche, peut-être que j'en connais quelques unes que certains ignorent...donc, si on s'y mettait à plusieurs...
...quant aux débutants, je leur ai déjà dit -et je le répète- qu'ils n'ont aucun complexe à avoir : leurs cartouches, fabriquées à la sueur de leur front, sont peut-être déjà aussi bonnes que celles achetées chez l'armurier d'une part, et ensuite, ils sont peut-être confrontés à des problèmes que les plus anciens se sont empressés d'oublier, donc, parlez-en.

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Ze Webmaster le Lun 2 Avr 2012 - 19:24

concernant le 22 LR, on vas faire très simple, mais alors très simple
parmis les munitions que l'on rencontre sur les pas de tir, même la CCI à 2 euros la boite, aucune munition dans une arme de compétition sur une C 50 à 25 mètres

ne sort de la mouche (à l'étau bien sur)

A 50 mètres, idem

Tout ca pour dire qu'en pistolet 22 LR ne vous cassez pas la tête à prendre de la mun à 15 e la boite


_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 9431
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

22 : et surtout...

Message par Robert R@ndi le Lun 2 Avr 2012 - 19:39

...mais alors SURTOUT...

...n'essayez pas de recharger !!! lol!

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Python le Lun 2 Avr 2012 - 19:45

B'soir tout le monde,
A tiens une petite question entre les 22 dites "Pistol" et les 20 dites "Rifle" en dehors de la destination que je comprend comme arme de poing pour l'une et arme longue pour l'autre, qu'elle est leur réelle différence intrinsèque ?
avatar
Python

Nombre de messages : 5965
Age : 54
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

de mon temps...

Message par Robert R@ndi le Lun 2 Avr 2012 - 20:14

@ Python,

...c'était la puissance ; les "pistol" pétaient un peu moins fort, mais parfois s'enrayaient dans les carabines automatiques...toutefois, d'une marque à l'autre, ce n'était pas toujours vrai. Je ne sais pas si c'est toujours le cas...en revanche, ce qui demeure, c'est que les 22 "haute vélocité" amènent rarement de bonnes choses dans les pistolets, (sauf si le fabricant en décide autrement) et sont réputées depuis toujours pour avoir une précision inférieure. Dans quelle mesure, je donne (plutôt je prête) ma langue au chat tongue

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Stovepipe le Lun 2 Avr 2012 - 20:29

personnellement, je fais (enfin, j'essaie !) des cartouches de qualité pour le match ... de TAR ! La précision se doit d'être au alentours des 90 pts pour un tireur moyen comme je le suis devenu; En réalité, taper régulièrement au dessus de 87 /88 à bras franc avec une arme de guerre conçue pour le combat rapproché relève d'exploits peu souvent réalisés comme un Nirvana souvent espéré, peu souvent touché !

Aujourd'hui, bien que je ne sois pas découragé pour autant, je tire à 85 AVEC MES CARTOUCHES qui valent beaucoup plus pour les avoir essayés à l'étau !

beaucoup de tireurs n'utilisent pas leurs cartouches pour tirer le match; trop d'inconnus et d'expériences malheureuses. Cela me rappelle ma piètre participation aux France TAR à Chinon où j'avais vérifié que l'on a beau être très précis dans la préparation du match, encore faut-il l'être partout et en particulier lorsque l'on fabrique les cartouches qui serviront de vecteur pour transformer le geste parfait (ou qui s'y apparente) qui devrait vous amenez dans les hauts du tableau !

Chargées à la va-vite, mes cartouches souffraient d'une tare que j'avais rencontrée maintes et maintes fois, le manque de poudre !

Ce qui devait arriver, arriva, en pleine séance de tir de précision, un pfffuit caractérisé survint m'indiquant que j'avais une balle de coincer dans la canon ...

Depuis, j'ai viré la presse RCBS 4X4 Progressive pour fabriquer mes cartouches en deux séries grâce à mes 3 presses standards qui me permettent, sur l'une de recalibrer et de désamorcer sur une presse et ensuite dans un temps immédiat d'évaser le collet et de réamorcer avant de mettre la charge de poudre et de déposer l'étui face vers le ciel dans un plateau alvéolé !
cela me permet de pouvoir visuellement vérifier si tous les étuis qui composent la série ont tous la charge adaptée ... Puis une fois cette "première" opération réalisée, je présente la balle sur ma troisième presse pour la siéger avant de la passer dans le FCD de chez Lee pour terminer le rechargement.

DE cette manière-ci je n'ai plus eu de cartouche sans poudre ... Il faut payer pour apprendre ... N'est-ce pas !?!
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Python le Lun 2 Avr 2012 - 20:39

Merci et bonne soirée Wink
avatar
Python

Nombre de messages : 5965
Age : 54
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

donc,

Message par Robert R@ndi le Mar 3 Avr 2012 - 11:24

...en quête de précision, le tireur va faire ses mun. en conséquence.
...nous avons vu qu'il recherche la régularité outre la fiabilité.
...fabriquer une cartouche, çà revient à confectionner une bombe : une mèche (la plus rapide possible) qui sera l'amorce, un explosif/déflagrant qui sera la poudre, le corps de l'engin qui sera l'étui, muni d'un opercule projetable, ici la balle.
...quand nous faisons exploser notre bombinette, l'opercule est projeté par le canon, et va faire un 10 dans la cible (c'est beau de rêver)...en tout cas, c'est ce que le tireur souhaite.
...pas besoin de beaucoup d'imagination pour se rendre compte de la chose suivante : pour que notre arme expédie ses projectiles avec régularité au centre de la cible, il est impérativement nécessaire qu'à chaque fois, tout se répète exactement comme la fois précédente...c'est à partir de ce moment-là, si on étudie TOUT ce qui entre en jeu, qu'on commence à désespérer.
...par exemple l'explosion de la poudre : on est bien d'accord : c'est le moteur de la balle. Cette explosion doit, dans toute la mesure du possible, être identique à chaque fois...c'est là que les ennuis commencent.
...je vais sûrement en oublier : n'oubliez pas de mettre votre grain de sel...disons que la charge de poudre doit être identique à chaque fois (je ne serai pas contredit !), pareillement enflammée (là, c'est plus dur), développant ainsi une même pression et quantité de mouvement dans le même espace clos (çà se gâte, hein ?)...
...comme on parle de mun. destinées à la compétition, force est de pinailler...certains peuvent trouver ce luxe de précautions rébarbatif : n'oubliez pas, jamais, que vous pouvez vous en passer et vous faire régulièrement plaisir avec des cartouches de qualité...sauf que si vous cherchez à grouper dans un quart du dix, par exemple, là vous n'aurez guère le choix.
...faisons au plus simple : en cherchant la mun. au top, il vous faut méticuleusement peser chaque charge de poudre, et non vous en remettre à un quelconque instrument : même la poudreuse la plus perfectionnée n'est pas aussi précise qu'une balance.
...je vous raconterai la suite de l'histoire quand j'aurai un peu de temps Laughing , et vous verrez qu'on est pas encore arrivés, loin s'en faut... Sad

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Stovepipe le Mar 3 Avr 2012 - 12:16

mais, nous t'en prions Robert !

Nous sommes tout ouïe ...

forcément, tu vas être obligé d'aborder les tolérances inhérentes à la longueur des cartouches et de tout ce qui doit être pris en compte !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

ben tiens !

Message par Robert R@ndi le Mar 3 Avr 2012 - 12:32

...s'il n'y avait que çà, ce serait presque marrant... Very Happy

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par GUYGUILLON le Mar 3 Avr 2012 - 12:38

Alors la Robert tu as mis le doigt dans un sacré engrenage Laughing tu vas y laisser ta santé Rolling Eyes
avatar
GUYGUILLON

Nombre de messages : 3435
Age : 67
Localisation : CENTRE
Date d'inscription : 13/01/2010

http://match-guns-forum.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Stovepipe le Mar 3 Avr 2012 - 12:57

je disais çà, je ne disais rien !

ne va pas te démonter le ciboulot pour cela, n'oublie pas que tu es à la retraite !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

m'enfin, vous me voulez du mal ???

Message par Robert R@ndi le Mar 3 Avr 2012 - 13:30

... Laughing le rechargement, çà peut se comparer à la peinture Shocked : y'a les peintres en bâtiment, et les portraitistes...
...les deux ont leur utilité...mais pour raisons diverses.

...ensuite, j'ai souvent remarqué que ceux qui gardent leurs petits secrets bien au chaud chez eux ont des mentalités ayant tout pour me déplaire : ce sont des jaloux permanents, et le Bon Dieu leur rend bien l'avarice sordide dont ils font preuve, en les écartant régulièrement des podiums Laughing

...enfin, le rechargement étant une science qu'on n'apprend pas dans les livres d'école, sinon à dégrossir la chose ; la vulgarisation, au sens noble du terme, est la seule source d'approvisionnement.

...au cours des 80 dernières années, les munitions "intéressantes" ayant vu le jour sont quasiment toutes issues de la recherche privée, pour ne citer que la 223...quant aux progrès en chargement des mun. manufacturées, bien qu'ils ne nous soient guère perceptibles en tant que simples consommateurs, ils ont été énormes au cours des dernières décades, et presque toujours dûs au travail préalable de rechargeurs.

...de là à dire que se taire, c'est empêcher le progrès, y'a pas loin Laughing

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par eole le Mar 3 Avr 2012 - 14:20

tu as raison Robert :
la meilleure façon d'oublier une chose est de ne pas la faire partager,
et vice versa, la meilleure façon de se rappeler un enseignement est de le faire partager,
ce qui offre en outre l'immense avantage de l'enrichir par les retours d'expérience.
J'en suis persuadé et adepte de la seconde méthode.
avatar
eole

Nombre de messages : 951
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Ze Webmaster le Mar 3 Avr 2012 - 19:30

Python a écrit:B'soir tout le monde,
A tiens une petite question entre les 22 dites "Pistol" et les 20 dites "Rifle" en dehors de la destination que je comprend comme arme de poing pour l'une et arme longue pour l'autre, qu'elle est leur réelle différence intrinsèque ?

la réelle différence ?
Je parle de ce que connais, à savoir le pistolet
les "pistol" ont une exigence que n'ont pas les "rifle" à savoir que les premières, en plus de devoir partir dans le 10, se doivent également d'armer la culasse
Par contre, en théorie les "riffle" se doivent d'être plus précise, vu que le groupement demandé est très resserré

Mais sur le pas de tir direz vous ?

En carabine, le tireur se doit d'avoir une très bonne munition s'il espère aller au championnat de France
En pistolet, ayant déja utilisé les deux, je dirait qu'une munition moyenne suffit amplement à 25 mètres, et qu'il faut rechercher un plus à 50 (ces armes fonctionnant comme des carabines)
pour ma part, depuis 6 ans, je tire SK, et je suis content du rapport qualité prix



_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 9431
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Python le Mar 3 Avr 2012 - 19:47

Merci à toi DD pour tes précisions Wink
avatar
Python

Nombre de messages : 5965
Age : 54
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Ze Webmaster le Mar 3 Avr 2012 - 20:53

Python a écrit:Merci à toi DD pour tes précisions Wink

de rien

_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 9431
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

autour de l'explosion

Message par Robert R@ndi le Mer 4 Avr 2012 - 10:11

...donc...on sait qu'il faut faire exploser une certaine quantité de poudre pour projeter notre balle.
...nous cherchons ici à obtenir une mun. de compét., et nous avons pesé soigneusement notre charge.
...celà suffira-t-il a engendrer, coup après coup, des explosions identiques ?...avouez que ce serait trop beau !...disons que pour l'instant, on a tout fait pour obtenir des combustions très voisines, et c'est déjà pas si mal...
...pour que les combustions de poudre soient identiques, outre le poids de la charge (nous y avons veillé), plusieurs choses sont nécessaires :
- une inflammation constante
- un volume identique de la chambre de combustion (l'étui)
- une résistance identique des éléments entourant cette chambre.
...là, çà se complique un peu : il y a des éléments que nous pouvons contrôler, d'autres pas. Comment faire ? eh bien c'est simple : du mieux qu'on peut.
...au niveau de l'inflammation : certes, toute amorce "qui pète" enflammera la poudre...de çà on en est tous sûrs...mais qui peut jurer le la régularité de cette inflammation ? surtout pas moi, et sûrement pas grand monde !
...car si toute amorce peut enflammer une charge, suivant la puissance de son explosion, elle est à même de modifier (très légèrement) la vivacité de la poudre en la fragmentant avant qu'elle ne s'enflamme...pour un même type d'amorces (par exemple les small pistol), les différences sont infinitésimales, mais qu'il y ait des différences d'une marque à l'autre ne surprendra personne.
...donc, qui dit mun. de compét. = choix d'une marque d'amorces, si possible réputées fiables (les marques ne manquent pas), et on ne bouge plus de là dès qu'elles apportent satisfaction. On peut les stocker dans un atelier bien au sec très longtemps, donc, on fait provision d'un même lot, destiné à amorcer notre mun. "au top".
...l'explosion de cette amorce étant canalisée par l'évent de l'étui, çà induit à penser que ces évents doivent être propres et réguliers. Une mèche du diamètre de l'évent, que l'on fait tourner à la main, évitera toute bavure inutile ou suspecte, tout en servant de jauge de contrôle ; le plus difficile est de la trouver Laughing Des outils "ad-hoc" permettent en outre de nettoyer le logement d'amorce bien au fond des oreilles.
...l'inflammation étant particulièrement importante (on s'en doutait un peu), j'invite ceux qui ne l'on pas encore fait à consulter un post consacré à ce sujet, justement intitulé "linflammation".
...et pour ceux qui ont été sages, la prochaine fois, je vous parlerai un peu plus de l'étui, car nous n'avons pas -loin de là- terminé avec lui. Sad

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

les étuis

Message par Robert R@ndi le Jeu 5 Avr 2012 - 11:18

...donc Laughing , nous avons vu que le logement de l'amorce devait être propre et l'évent au-delà de tout soupçon...vous vous doutez que ce n'est pas tout. Evil or Very Mad

...les lois les plus élémentaires de la physique imposent la chose suivante : pour que plusieurs charges de poudre identiques, pareillement enflammées, développent la même puissance, leurs chambres de combustion doivent être identiques. Si on y réfléchit un tantinet, çà se comprend. scratch

...il faudra de ce fait que le volume enfermant nos charges (une partie de l'étui) soit à chaque fois pareil. Pas d'angoisse : à très peu de choses près, il l'est...sauf qu'en matière de mun. de compét., il faut tendre vers la perfection autant que l'on peut : il y a suffisamment d'éléments sur lesquels on n'a aucune prise pour éviter d'en rajouter ; tout ce qui ne va pas dans le sens du parfait produit l'effet inverse, surtout ici.

...on va donc se battre sur deux fronts : les étuis doivent avoir la même longueur : consultez les normes et vos pieds à coulisse ; on vend aussi des jauges...lorsqu'une rectification s'impose, deux solutions : le case-trimmer ou l'outil "file trim die", mais il y a longtemps que je n'ai pas vu ce dernier sur les catalogues. Outre la correction de la longueur, ces instruments permettent un rajustage des lèvres du collet, et c'est pour le moins important.

...mais çà ne suffit pas Sad

...si tous vos étuis doivent être pareils dehors, ils doit en être de même dedans...ben tiens !

...d'où l'intérêt de mesurer leur contenance : on peut verser de la poudre (la S8 est la reine de la chose) jusqu'à plus soif, araser avec soin, et peser le contenu : à l'usage, vous aurez vite fait d'écarter les étuis qui contiennent trop ou pas assez (je n'ai pas de mesure à donner : çà peut changer d'un lot sur l'autre)...cette opération, à l'évidence, se fait avec des étuis dûment rectifiés, et demande le plus grand soin. Il se peut que vous ayiez des surprises, même avec des marques en renom Laughing mais après tout, vous êtes là pour corriger les choses.

...après une sieste méritée Sleep , si j'ai du temps, on essaiera d'en terminer avec l'étui, car peut-être le plus important est à venir.

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

suite sans fin

Message par Robert R@ndi le Jeu 5 Avr 2012 - 15:08

...on peut maintenant parler des choses qui fâchent Laughing

...loin de nous le réflexe du débutant : passer l'éponge sur tout çà en utilisant des étuis flambants neufs...ce serait si simple...trop même Suspect

...il est donc très important de savoir les choses suivantes : les meilleurs résultats en précision ont été donnés par des mun. rechargées, montées sur des étuis déjà tirés dans la même arme que celle du test. Et un avantage, minime mais récurrent, a été mis en évidence toutes les fois que le recalibrage n'a été fait que sur la longueur de l'étui enserrant le projectile.
...çà, c'est à ne pas perdre de vue, jamais, et à moins de refaire tous les tests et juger par soi-même, il faut l'avaler comme un médicament et dormir dessus.

...il va donc de soi que lorsque vous sélectionnez vos étuis pour en faire des mun. de compét., vous les choisissez de la même marque, du même lot, et tirés au moins une fois dans l'arme qui doit vous mettre sur le podium. Qu'ils aient tiré le même nombre de fois n'est que mieux.

...dès que vous êtes sûrs que tous vos étuis ont la même longueur et la même contenance, pesez-les.
Un étui qui a un écart notable de poids avec son voisin, çà veut dire que quelque part, il a un manque de métal, ou du métal en trop. De même, si pour une raison ou une autre la densité du métal n'est pas la même, l'effet "d'amorti" de la charge au départ du coup sera différent...on pinaille ? oui ! mais tous ces menus détails s'ajoutent ou se retranchent ; à ne tenir compte d'aucun "détail", autant acheter les mun. du commerce...enfin, presque...

...il n'est peut-être pas nécessaire de vous dire que pour une fois, au vu de ce qu'on fabrique, il convient de travailler sur du propre de chez propre : étuis préalablement nettoyés : une cuillère à soupe de St Marc dans deux litres d'eau, un quart d'heure à bouillir, un bon rinçage et on y est.

...concernant les étuis, on a fait à peu près le tour...j'en ai sûrement oublié, mais vous vous ferez un plaisir de me mettre au piquet...

...la mise en garde : ne recalibrer l'étui QUE sur la longueur de la balle demande de menues précautions : plus l'aiguille de désamorçage sort de l'outil, plus elle est fragile...mais çà ne vous aura pas échappé...

...à temps perdu, je vous parlerai un peu de la balle : après tout, c'est elle qui va au 10, pas vous lol!

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Python le Jeu 5 Avr 2012 - 15:52

Punaise, heureusement que je ne fait pas de compèt' affraid te lire est toujours aussi intéressant (je dirais comme d'hab. Wink ) qu'effrayant (re-comme d'hab. tongue ).
Qui lu cru qu'autant de paramètres aussi infimes puissent jouer dans la recherche de la munition tip top ...
Aller je retourne à mon rechargement de néophyte en essayant juste de ne pas en "foutre" partout (de la poudre), et en ayant à peu près des trucs qui partent en suivant le canon (sans s'y arrêter comme la dernière fois Suspect ) et vaguement en direction de la cible... Embarassed Pas étonnant que le 10 pour moi c'est champagne à chaque fois et je suis loin d'être bourré à la fin de la séance drunken
avatar
Python

Nombre de messages : 5965
Age : 54
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

@ Python :

Message par Robert R@ndi le Jeu 5 Avr 2012 - 16:17

...aucune angoisse à avoir : sans tenir compte de ce que j'ai écrit, mais seulement en respectant le b-a ba du rechargement, c'est à dire un peu de soin, une charge adaptée et des projectiles du bon diamètre, on fabrique des mun. très correctes, bien suffisantes pour faire des cartons agréables à regarder et rentrer du stand sans faire la gueule What a Face

...le reste, c'est pour quand les points comptent lourd Laughing ...
...nombre de tireurs ont râté un podium pour des questions de millimètres, quand ce n'est pas un seul : il suffit d'un cordon pas franchement coupé...autant rassembler un maximum de chances...çà vaut pour tous les éléments que l'on ne peut pas maîtriser, et ils sont nombreux. Twisted Evil

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Python le Jeu 5 Avr 2012 - 16:37

Non pas d'angoisse je reste un amateur passionné et ça rempli déjà pas mal mes loisirs, j'ai juste la surprise d'entrevoir la taille du dessous de l'iceberg qui se dresse vers le bas comme une montagne... ouf que je n'ai pas à gravir Cool
Bonne journée Wink
avatar
Python

Nombre de messages : 5965
Age : 54
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Précision muinitions

Message par Invité le Jeu 5 Avr 2012 - 17:29

bonsoir,

je vais apporter une petite nuance à ce que tu dis sachant que si toutes les munitions 22 tiennent effectivement la mouche (quoi que...), la différence entre elles provient de ce que les plus renommées (et donc les plus chères) connaissent moins d'écart de vitesse, donc une plus grande régularité pour faire du groupement, donc un fonctionnement plus régulier de l'arme...
cette régularité étant tout autant primordiale à 25m qu'à 50 m : dans un cas on aura des problèmes de réarmement et quelques écarts en cible et dans l'autre, des plus grands écarts en cible

voilà mais ce n'est que ma propre expérience Wink


Ze Webmaster a écrit:concernant le 22 LR, on vas faire très simple, mais alors très simple
parmis les munitions que l'on rencontre sur les pas de tir, même la CCI à 2 euros la boite, aucune munition dans une arme de compétition sur une C 50 à 25 mètres

ne sort de la mouche (à l'étau bien sur)

A 50 mètres, idem

Tout ca pour dire qu'en pistolet 22 LR ne vous cassez pas la tête à prendre de la mun à 15 e la boite


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Ze Webmaster le Jeu 5 Avr 2012 - 19:33

Robert R@ndi a écrit:....nombre de tireurs ont râté un podium pour des questions de millimètres, quand ce n'est pas un seul : il suffit d'un cordon pas franchement coup:

Il suffit de voir le championnat de France 10 mètres cette année à Chambéry
Walther LAPEYRE est champion de France devant Franck DUMOULIN
Ecart entre les deux tireurs après la finale (pour les non initiés, le match de qualification est classique, 60 coups - La finale regroupe les huit meilleurs tireurs qui retirent 10 plombs de finale - Les points sont additionnés au match initial -- la différence réside dans le fait que chaque zone de la cible est découpée en 10 parties, donc les points se comptent au 10° et le point maximum est donc de 10, 9)

1 dixième

_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 9431
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par eole le Jeu 5 Avr 2012 - 23:24

Robert, lorsque tu parles de recalibrage, il s'agit bien du recalibrage extérieur et non du recalibrage intérieur (=expandeur) ?
avatar
eole

Nombre de messages : 951
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

@ eole :

Message par Robert R@ndi le Ven 6 Avr 2012 - 8:13

...je parle bien (pour l'instant) du recalibrage extérieur de l'étui... question judicieuse Wink

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

et la balle ?

Message par Robert R@ndi le Ven 6 Avr 2012 - 9:55

...eh oui !...les modestes préparatifs cités plus haut n'ont qu'un seul but : propulser un projectile dans les meilleures conditions possibles. Twisted Evil
...alors bien sûr, je pourrai pomper ici ou là trente-douze statistiques, conseils, trucs ou astuces, en vous laissant choisir ce qui semble convenir ou pas ; ce n'est guère dans mes habitudes, au point que je me suis posé comme interdiction absolue de relire Malfatti pour écrire ces posts.

...donc Laughing , supposons que je sois moi, tireur en forme, et désireux de truster les podiums "au gros". Suite aux préparations ci-dessus, j'en viendrai à m'intéresser à la balle. Le bouche-à-oreille fonctionnant à plein régime (surtout pour les bêtises, mais ce n'est pas notre propos), par culture, par habitude ou par opportunité, je choisirais le projectile ayant la meilleure réputation. Dans le commerce, plusieurs ont le vent en poupe, le plus souvent à juste titre...ceux qui se sont penchés sur les HN Gold, par exemple, ont pû constater leur régularité en poids et en diamètre...certes !

...sauf que dans ce cas, je coulerai mes balles, mais je vous en parlerai plus tard.

...ces projectiles, on le comprend, doivent être identiques : si je choisissais des éléments du commerce, çà ne m'empêcherait pas (tout au contraire) de tout contrôler : d'abord, peser chaque projectile...c'est là que les surprises commencent, et il faut se méfier : d'un lot à l'autre, le poids moyen peut changer ; on en pèse dix à la fois, prises au hasard dans la boîte, deux ou trois fois de suite, et on fait la moyenne...par exemple des W-C 148 grains peuvent peser le poids donné, mais aussi 1, 2, 3 grains en plus ou en moins...quand on connaît le poids moyen, on pèse chaque projectile et on écarte ceux qui pèsent trop ou pas assez ; si vous avez de la chance ou assez de patience, vous pourrez sélectionner des balles ayant toutes le même poids.

...bien sûr, vous mesurerez la longueur : n'oubliez pas que tous les projectiles étant enfoncés dans l'étui à un même niveau, c'est cette longueur qui va déterminer le volume de la chambre de combustion dans votre mun. ; la perfection (ou presque) est obligatoire Twisted Evil

...poids, longueur, c'est bien...çà peut être suffisant...encore faut-il que le calibrage soit parfait. Un temps, j'ai lu tout et n'importe quoi sur le calibrage...si le canon de votre arme est bien fait, il faut tirer selon l'expression d'outre-Atlantique : "groove diameter", c'est à dire au calibrage exact de votre tube, que vous aurez contrôlé ou fait contrôler avec le plus grand soin. Un léger surcalibrage, parfois conseillé, n'a jamais apporté la preuve que çà marchait mieux en cible...quant au sous-calibrage No

...bien entendu, si on a devant soi une boîte de balles du commerce, par exemple calibrées à 355, juste par acquit de conscience, on leur fait faire un aller-retour dans un recalibreur en 355, et c'est bien rare que çà n'occasionne pas de menues retouches de-ci de-là : on ne peut se fier à personne Rolling Eyes

...et si votre tube est mal fichu, ce qui est pour le moins rarissime, de toute façon, vous n'irez pas sur le podium Evil or Very Mad

...mon choix personnel, devant le problème, serait de couler mes balles, dans un moule de qualité, soit à une cavité, soit toujours dans la même cavité, et avec un alliage de plomb à l'homogénéité reconnue et reproductible. Je les graisserai et calibrerait avec soin, ce qui ne m'empêcherait pas de tout contrôler comme ci-dessus...ceci pour la bonne raison qu'un calibrage "à la main" a de fortes chances d'être plus précis et minutieux qu'un calibrage industriel, surtout si on s'applique Laughing

...à ne jamais perdre de vue : tous ces petits détails vont agir à deux niveaux ; techniquement, on va vers une mun. irréprochable...et subjectivement, la confiance qui va s'établir entre le tireur et sa cartouche est un élément non négligeable : "avec cette mun. je sais que je peux"...

...on a presque fait le tour...à bientôt !


Dernière édition par Robert R@ndi le Ven 6 Avr 2012 - 16:23, édité 1 fois (Raison : aurtograffe)

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

ben, faut finir, non ?

Message par Robert R@ndi le Dim 8 Avr 2012 - 16:42

...donc, Laughing

...il faut mettre l'amorce en place, ce qui en général ne pose guère de problème : vous travaillez sur des éléments sélectionnés et propres...et vous savez tous que l'amorce doit être enfoncée à fond...il me semble que des mun. sur lesquelles, volontairement, on avait placé l'amorce sans vraiment l'enfoncer ont été testées sans changement notable au tir...sauf que c'était sur une "machine à tirer" ; je ne peux pas vous dire si cet effet "d'amorti" n'a pas, en revanche, un effet sur le tireur...il me plaît de penser que si çà changeait le point d'impact d'un seul millimètre, ce serait de trop.

...évaser le collet ne pose pas de problème : il suffit de régler l'outil...encore faut-il le régler bien : trop évaser, ce n'est pas bien, ne serait-ce que par la contrainte d'étirement subie par cette partie de l'étui, et pas assez nous pourrit la vie à l'enfoncement, sans parler de petits dommages au projectile...le plus sage est que l'évasement permette (mais juste) à la balle de "tenir debout", droite ou à peine un peu penchée, je vous expliquerai pourquoi.

...dans l'hypothèse où je serai moi Very Happy , les outils de rechargement visant une mun. de compét. seraient tous polis au feutre et à la pâte à polir : çà travaille plus souple, et concernant l'expandeur, çà lui évite de menus arrachements de métal à un endroit où plus que tout autre tout doit bien se passer.

...enfin, il faut positionner la balle...je vous fait remarquer au passage que si plus haut je vous ai parlé de couler mes projectiles toujours dans la même cavité d'un moule, c'est parce que je souhaitais vivement que chaque tête d'ogive soit poussée exactement pareil par le mandrin "ad'hoc".
...ensuite, notre projectile tient debout ou très légèrement penché quand on le pousse dans l'outil...pourquoi cette liberté ? parce que rien ne vous dit qu'une fois disparu à vos yeux il reste dans la position où vous l'avez mis, tout bêtement...il est préférable, plutôt que d'évaser plus, d'enfoncer la balle en deux temps ; dès que vous sentez la première résistance, vous revenez de quelques millimètres (si vous regardez, vous verrez que votre balle est déjà bien droite), puis vous procédez à l'enfoncement définitif... alors pourquoi, si la balle se met droite dès le premier millimètre, prendre la peine de faire çà en deux fois ? bonne question que vous avez bien fait de ne pas me poser Laughing : dès que çà touche le poussoir, la pression est très forte ; supposons que le projectile ne soit pas exactement aligné : la force l'empêchant de riper, il va se positionner (très) légèrement de biais...çà ne se verra même pas à l'oeil nu...çà a toute les chances de rester anodin, un peu comme un crime sans préjudice ni victime Very Happy ...mais au moment où on compte les points, c'est peut-être pas sûr ; on vise une mun. au top, ne prenez aucun risque.

...et après, on sertit ou pas ? je sais que par principe, le procédé a des adversaires farouches...je leur ferai remarquer que la 22 long rifle, modèle de précision s'il en est, est une mun. toujours sertie. Je ne vous donnerai que mon avis, vous en ferez ce que vous voudrez : en 32, en 38, 9 para et .45, je m'arrange pour que mes outils soient réglés (sauf sur le 32 où je ne l'ai pas fait exprès Laughing ) de façon à ce que le sertissage "marque" l'étui sans le forcer, et je déconseille, pour la précision, un sertissage dit "énergique"...juste effacer l'évasement plus un chouia...Pour les calibres "auto", un tout petit quart de tour au Lee Factory Crimp Die me paraît de bon aloi, histoire d'égaliser les tensions de la mun., aussi par sécurité pour le fonctionnement et l'introduction en chambre. Je serai surpris que celà nuise à la précision, mais je n'ai aucun moyen de le prouver.

...une autre fois, je vous parlerai des ennemis contre lesquels, hélas, vous ne pouvez pas vous battre.

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par eole le Dim 8 Avr 2012 - 20:45

le sertissage doit être visible à l'oeil et invisible à l'index (il ne doit pas sentir comme une marche d'escalier)
avatar
eole

Nombre de messages : 951
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Stovepipe le Dim 8 Avr 2012 - 21:50

perso, je pratique comme toi Robert, Mais tourne trois fois la cartouche dans le schell-holder pour obtenir un bon centage du projrectile .

par ailleurs, dans ses écrits de Malafatti ne conseille pas d''effectuer deux travaux en même temps sur une même cartouche avec la même matrice. lorsque je cite ce mot, je pense à la matrice de siégeage, qui ne doit pâs (selon lui, et d'autres ...) effectuer le siuégeage de la balle et les sertissage de l'étui; d'où, l'utilisation du FCD Lee comme 4ème outil ...

J'apprécierai que tu nous donne ton opinion sur cet aspect de la technicité qui est érigée comme un dogme par beaucoup de rechargeurs !
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par eole le Lun 9 Avr 2012 - 10:03

Stovepipe a écrit:perso, je pratique comme toi Robert, Mais tourne trois fois la cartouche dans le schell-holder pour obtenir un bon centage du projrectile .

par ailleurs, dans ses écrits de Malafatti ne conseille pas d''effectuer deux travaux en même temps sur une même cartouche avec la même matrice. lorsque je cite ce mot, je pense à la matrice de siégeage, qui ne doit pâs (selon lui, et d'autres ...) effectuer le siuégeage de la balle et les sertissage de l'étui; d'où, l'utilisation du FCD Lee comme 4ème outil ...

J'apprécierai que tu nous donne ton opinion sur cet aspect de la technicité qui est érigée comme un dogme par beaucoup de rechargeurs !

+ 1 sur les 2 points
j'ai adopté la première recommandation il y a environ un an, suite à ce conseil paru sur ce forum

vous avez deviné que je recharge avec une monostation (2 en fait, équipées d'outils complémentaires)
Pour la poudre je procède toujours par rechargement de 50 étuis à la fois, afin de contrôler visuellement le niveau de poudre dans tous les étuis avant de mettre la balle, en plus des contrôles aléatoires effectués avec la balance en cours de rechargement.

Voila pourquoi recharger 100 cartouches de compétition me demande près de 3 heures.

Pourquoi 100 alors que 70 (disons 80 pour être certain en cas d'incidents) suffisent pour tirer un match ISSF ?
Parce que les 20 en plus me servent à tester le lot en situation réelle quelques jours avant le match, pour être sûr de sa qualité et de sa conservation.

On ne se refait pas !
avatar
eole

Nombre de messages : 951
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

paroles en or !

Message par Robert R@ndi le Lun 9 Avr 2012 - 11:35

...comme quoi, en vous lisant, je me rends compte de tout ce que je risque d'oublier...mais bon, vu l'ampleur du sujet, je ne risque pas d'être fusillé Laughing

...un mot en passant sur les outils : y'en a des chers, d'autres pas...en règle générale, ils travaillent tous bien...je n'irai pas dire ici que la fabrication USA travaille mieux, mais une chose est à prendre en considération : l'énorme poids de la NRA qui oblige les fabricants à usiner au top, sous peine d'une contre-pub. dont ils auraient du mal à se remettre...

...toujours avec l'objectif d'une mun. de compét., une petite histoire m'a ouvert grand les yeux Shocked : vers la fin des années 60, j'ai commencé à recharger mes 38spl W-C ; ayant peu de moyens (et de place), j'ai débuté avec la pince 310 de Lyman : presque l'âge de pierre du rechargement...bien entendu, j'ai pris tous les conseils nécessaires auprès de Dieu en personne, et je dois dire que bien m'en a pris...utilisant étuis, amorces, balles à jupe de la firme Gévelot, je faisais figure de parent pauvre...jusqu'au jour où ma production est passée à la "machine à tirer"...au point que certains, utilisant un matériel de pointe que je n'aurai alors jamais pû m'offrir, ont fait grise mine.
...or, il est certain que je ne l'avais pas fait exprès : il s'est trouvé, et fort à propos, que les outils de la pince travaillaient mieux que les autres (pour des raisons qu'à ce jour j'ignore encore), mais très probablement grâce à un recalibrage obligatoirement partiel.

...donc Very Happy , si j'avais à refaire aujourd'hui des mun. de compét. (rassurez vous, à aucun prix, même pour de l'argent Laughing ), je monterai les outils de la pince 310 sur ma presse (soigneusement polis, bien sûr) ; ils sont encore en vente, et la bague d'adaptation aussi. De toute manière, pour le plaisir du travail bien fait, je conseille des outils en acier simple (mais oui, il existe des aciers compliqués Very Happy ), qui marchent aussi bien (non : mieux !)que les autres pour peu que l'on prenne soin de ne jamais y fourrer des étuis nickelés.

...puisque j'y pense, lors de la mise en place de balles en plomb graissé, de temps à autre (et même souvent) il est nécessaire de nettoyer le poussoir de balle ; là, pas d'angoisse : un minimum de jugeotte vous fera fabriquer l'outil qui opérera sans avoir à démonter le bouzin...ce recoin très peu accessible est un vrai nid à saloperies, lesquelles par trop accumulées risquent d'entraîner un enfoncement irrégulier de la balle...on s'en rend compte toujours trop tard What a Face

...bon, je vous ai assez gâché votre lundi pascal lol!

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L.F.C.D.

Message par Robert R@ndi le Lun 9 Avr 2012 - 15:41

...cet outil-là, j'ai mis longtemps à le connaître (merci Stovepipe), et là encore j'ai eu tord.

...les pistolets automatiques ont une tendance fâcheuse Suspect : pousser violemment et en avant la mun la plus haute dans le magasin pour l'expédier dans la chambre de tir. On ne leur en veut pas, car sans celà, çà ne marcherait pas. Je pense qu'il y aura consensus sur ce point.

...si vous créez ce mouvement à la main avec une fausse cartouche, vous vous rendrez compte que sur la plupart des armes, çà ne se fait pas sans quelques heurts, d'autant plus sensibles que vous travaillez au ralenti. Assez souvent, vous pourrez constater qu'à un moment ou un autre (çà dépend aussi des armes), le projectile prend un coup sur le nez...il s'en remet très bien dans presque tout les cas : les mun. manufacturées sont étudiées pour...

...quand c'est nous qui manufacturons, la musique peut changer : le métal de l'étui a déjà travaillé ; il est un poil plus souple ; en général, les projectiles sont un peu moins bien tenus par le collet ; on ne sertit pas car la mun. ne s'y prête guère, bref, tout çà peut entraîner que le coup sur le museau à l'introduction fasse reculer la balle...problème : on ne le sait pas. La chambre de combustion va être d'autant réduite et la pression augmenter considérablement. En Ba10 ou S8, la surprise peut être de taille bom ...

...Le LFCD a la bonne idée de remettre les choses en place, en assurant un positionnement ad-hoc, une tension régulière du collet, et un petit rétreint à l'arrière de la balle qui font que tout se passera bien. Le fabricant se vante de la chose suivante : aussi fort que soit serré l'outil, rien de fâcheux ne peut arriver. Je veux bien le croire, mais a-t-on besoin de torturer les étuis ? selon un adage que j'emploie souvent (et qui se vérifie presque toujours) "le mieux est l'ennemi du bien", j'ai passé des milliers de 9 para au LFCD, et je suis convaincu qu'un quart de tour de serrage suffit pour un usage courant...si je rechargeais pour un PM, pour qui connaît la délicatesse des masses percutantes pig , sûr que je visserai plus.

...tout compte fait, le LFCD m'apparaît la plupart du temps indispensable en mun. pour PA : ne serait-ce que par sûreté, on a tout à y gagner, et l'égalisation des tensions n'amène que des bonnes choses dans une mun. Je suis tout de même sceptique sur l'utilité de la chose pour une mun. destinée à un revolver.
...il y a un siècle ou deux, lorsque je rechargeais des mun. de compét. pour mon K38, ignorant tout du LFCD, je recalibrais sur la longueur du projectile plus 1,5mm, espérant ainsi créer un mini-serrage autour du cul de la balle, afin qu'elle soit tenue devant et derrière (un peu comme les étuis molletés des Remington -UMC d'alors, qui avaient le vent en poupe)...je n'ai jamais sû si j'avais eu raison : çà tirait bien, et je n'en demandais pas plus.


Dernière édition par Robert R@ndi le Jeu 26 Avr 2012 - 13:59, édité 1 fois (Raison : sans)

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

et après çà,

Message par Robert R@ndi le Mar 10 Avr 2012 - 19:34

...j'en aurai peut-être assez dit...mais allez savoir Laughing

...normalement, l'arme avec laquelle vous allez tirer votre cartouche "de compét." est parfaitement construite et bien finie...vous l'avez payée assez cher, même que vous en avez encore des palpitations...le tableau est idyllique, et on ne se lasserait pas de l'admirer...sauf qu'a y regarder de très près cyclops

...je ne dis pas que çà arrive souvent, et ne souhaite mettre aucun vers dans aucun fruit, mais l'embouchure de votre canon est-elle parfaite ? en voilà une question qu'elle est bonne...si vous interrogez un armurier (je ne parle pas d'un marchand de fusil, mais un qui sait), il se fera un plaisir de vous dire qu'un canon billé, sur une arme rayée, "serre" mieux qu'un qui ne l'est pas. J'ai eu plaisir d'expérimenter la chose sur un S&W mod. 12, et çà a d'autant mieux marché qu'il en avait besoin. En gros, le billage consiste à passer une fraise de bouche à l'extrémité du tube, exactement dans l'axe de ce dernier, opération ayant pour effet d'arrêter les rayures de manière absolument identique...il n'est pas si rare que ce soit assez mal fait en usine pour que l'opération soit fructueuse...en gros toujours, les rails qui guident la balle n'auraient pas tous exactement la même longueur...infinitésimal, certes, mais tous les détails que nous avons vu plus haut le sont, et selon la Loi de Murphy, les défauts ne se compensent pas : ils s'ajoutent Very Happy
...je ne dis pas non plus que votre arme en a besoin...juste qu'il faut y penser.

...si l'éventuel problème précédent est curable (par quelqu'un qui sait exactement ce qu'il fait), il en est un contre lequel vous ne pouvez rien : la température. Une arme qui tire chauffe : je ne vous apprendrais rien...les heureux mortels qui ont lu mon post sur le banc d'épreuves de Saint-Etienne savent comment les armes sont éprouvées ; on sort les mun. d'une étuve à 60° et on tire dans la foulée : si çà tient, c'est bon.
...Donc, entre une température moyenne, disons de 20°, et celle de l'épreuve, il n'y à (dixit La Pallice) que 40 petits degrés d'écart...des cartouches dans une arme chaude, peu ou prou, vont "sentir" la chaleur ; et pas de querelle entre revolvers et PA : logiquement, dans un PA, elles restent moins longtemps chambrées que dans un barillet, mais la température est supérieure dans une chambre de PA, donc,...
...même guère, si la température monte, la pression aussi, et la balistique change...pas de beaucoup, mais rien n'est jamais "de beaucoup"...
...il n'est pas impossible que la température soit à l'origine des 1 ou 2 clicks que rajoute le tireur au cours d'un match...comme tout le monde, j'ai pensé en être la cause pendant longtemps (fatigue statique ou des yeux, etc.), mais en pensant à la température de l'arme et des mun., j'avoue que je m'interroge...voilà l'archétype de problème auquel nous sommes tous confrontés, et que nous ne pouvons que subir.

...c'est en raison de çà, et de tous les autres détails contre lesquels nous ne pouvons rien, qu'il est plus que jamais nécessaire de soigner tous les "détails" sur lesquels nous pouvons agir : faites des mun. au top, et le Bon Dieu du Tir vous le rendra ! Laughing

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

poudre et granulométrie.

Message par Robert R@ndi le Mer 25 Avr 2012 - 18:32

...oui, les poudres en bâtonnets (Ba9, BaIO) ont une granulométrie qui au premier abord semble régulière...semble seulement : étalez-en un peu et regardez çà à la loupe ; vous verrez que certains bâtonnets sont plus gros que d'autres.
...en marche normale, ce n'est pas important : une fois tout çà mélangé, çà pète pareil.

...il ne vous aura toutefois pas échappé que si vous fabriquez des mun. de match, pour les reproduire autant que possible à l'identique, il est prudent de se servir d'une poudre provenant d'un même lot.
...en garçon (ou fille) prudent, vous serez sûr d'avoir "la même" poudre pour un temps certain en mettant de côté un bidon "réservé à la compét.", et c'est une excellente mesure...ce bidon réservé doit vous faire la vie des rats ; aucune crainte à avoir pour sa conservation, car au sec et bien fermé, vous pouvez utiliser la même poudre de nombreuses années.

...prenez toutefois garde aux fonds de bidons. Suspect

... Motif : chaque fois que vous remuez le conteneur, le contenu remue aussi ; dans cette opération anodine, la Loi de Murphy (et un peu celle de la physique) s'applique ici comme partout ; en l'occurence, les grains de poudre les plus petits vont avoir tendance à gagner le fond du bidon. Etant donné qu'on se garde bien de secouer tout çà comme il le faudrait, pour les raisons dictées par notre conscience Laughing , au bout d'un "certain temps", votre poudre deviendra de plus en plus fine, que vous vous en rendiez compte ou non.

...rassurez-vous sur un point : c'est étudié pour, et il n'y a pas de crainte à avoir bom question sécurité ; mais à même volume, il est certain que la vivacité va changer...de très peu, comme tout ce qu'on a vu dans ce post : c'est toujours "de très peu"...çà ne doit pas vous empêcher de dormir Sleep

...mais côté précision ? vu la spécificité de ce que l'on traite ici, il peut être légitime au moins de se poser la question...disons que si j'étais moi (mais seulement dans ce cas), arrivé quelque part entre la moitié et les 2/3 de mon bidon de poudre "réservé compét.", je mélangerai le restant avec l'explosif destiné à l'entraînement, quite a reprendre les essais avec un bidon neuf...tous les deux ou trois ans, ou plus, c'est tout de même jouable...

...pour les esprits chagrins (des fois, on sait jamais), une poudre comme la Ba10, conservée comme il se doit, fonctionne aussi bien que de la neuve, même après vingt ans...celle que je tire en ce moment en a un peu plus, et il n'y a pas d'écart notable avec celle de mon bidon neuf. Elle est restée en sommeil au frais et au sec, bien bouchée. Toutefois, je vous déconseille de le faire si le bidon est entamé.

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Pascal68 le Mer 25 Avr 2012 - 23:00

Pour les fonds de bidon, je n'y aurais même pas pensé mais l'idée de secouer et mélange n'est sotte.
J'y penserais au prochain rechargement (dès demain)

_________________
Je prépare l'avenir, je fais du tir.
avatar
Pascal68
Admin

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par GUYGUILLON le Jeu 26 Avr 2012 - 19:24

Petit test involontaire Embarassed ou de l'importance de la régularité des éléments de rechargement Rolling Eyes
Voila je me suis livré à un petit teste Laughing
J'ai dû demonter 100 cartouches de 32 S&W L faites pour l'entrainement(Robert tu te tais) Suspect
Etuis tirés une fois dans mon MR 32 Match
Au marteau la plus part se démontaient au bout de 1 à 2 coup (50%) d'autres,(30 à 40 %) au bout de 3 à 5 coups, Le restant de 6 à 8 coups Evil or Very Mad
J'ai mis de côté par lots les étuis et les ai mesurés au pied à coulisse.
Les étuis peut récalcitrant avaient au maximum 1 dixième de mm de plus que les "faciles"
Les coriaces avait de 1,5 à plus de 2 dixièmes de mm en plus des "faciles"
Je n'ai pas mesuré le diamètre des balles étant donné qu'elles avaient été sérties
Donc voila mon raisonnement si les montées en pression sont proportionnelles aux coups de marteau pale pas étonnant que les résultats ne soient pas à la hauteur de mes espérances Sad
Comme se tromper apprend à vivre si l'on tire une leçon de son erreur affraid
Mes munitions d'entrainement seront aussi soignées que celle de match Very Happy
avatar
GUYGUILLON

Nombre de messages : 3435
Age : 67
Localisation : CENTRE
Date d'inscription : 13/01/2010

http://match-guns-forum.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

la preuve par Guyguillon !

Message par Robert R@ndi le Jeu 26 Avr 2012 - 19:41

...en matière de mun. de compét., plus que jamais, il faut tout contrôler, tout le temps. Suspect

...je sais que je rabâche, mais çà doit être dit, redit, et bien plus encore...ce que le simple bon sens vous laisse entendre pour acquit, systématiquement, mettez-le en doute. Y'a aucun mal à çà, juste de meilleures mun. !

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par eole le Jeu 26 Avr 2012 - 19:46

GUYGUILLON a écrit:...
Mes munitions d'entrainement seront aussi soignées que celle de match Very Happy

C'est le cas des miennes, la différence résidant seulement dans le fait que pour celles d'entraînement les étuis ne sont pas forcément lavés, d'où une conservation moindre.

Une cartouche bien chargée en .32, .38 WC et SWC ou en 9 para doit se défaire du 1er coup (sec) de marteau, sinon le sertissage est trop fort.
avatar
eole

Nombre de messages : 951
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Stovepipe le Jeu 26 Avr 2012 - 20:00

bonsoir,
j'émettrai un petit bémol pour le 9mm parabellum. Si tu montes tes cartouches sans serrer les balles, tu vas avoir des balles qui vont se démonter à l'introduction.
Cela m'est arrivé hier avec une de mes cartouches que j'avais passée pourtant au FCD de chez Lee ...

La balle est restée dans la chambre de tir, coincée dans les rayures et je ne m'en suis rendu compte qu'en cherchant à savoir pourquoi je n'arrivais pas à chambrer une autre cartouche !

Quant aux deux autres calibres, maintenant que j'effectue un rolling sur les lèvres de l'étui, pour éviter que les balles ne bougent lors du départ du coup ce qui d'après ce que nous disait Robert, sur les essais qu'avait réalisés MALFATTI à la machine à tirer, était facteur de groupement erratique !

je tire les déptx le 19/05 avec ces cartouches que j'ai montées spécialement pour l'occasion !
je ne manquerai pas de vous parler de mes résultats que je souhaite améliorer par rapport à ceux de l'année dernière !


Dernière édition par Stovepipe le Jeu 26 Avr 2012 - 20:43, édité 1 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par GUYGUILLON le Jeu 26 Avr 2012 - 20:35

Je précise que les étuis sont des Lapua provenant du même lot et qu'aucuns ne dépassaient la longueur maxi.
Mon sertissage est hyper léger. Twisted Evil Comme dit Robert ! à regarder à la loupe Suspect
avatar
GUYGUILLON

Nombre de messages : 3435
Age : 67
Localisation : CENTRE
Date d'inscription : 13/01/2010

http://match-guns-forum.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

puisqu'on en parle...

Message par Robert R@ndi le Ven 27 Avr 2012 - 16:24

...Stovepipe a évoqué la "machine à tirer" de Malfatti. Sachez que cet engin, qui ressemblait à une grosse araîgnée haute sur pattes, était une mécanique de haute précision : un système ingénieux mis au point par...un ingénieur, professeur de mécanique dans le "civil". Cet outil avait un avantage par rapport à une simple "mise à l'étau" de l'arme : cette dernière pouvait reculer, un peu comme si on tirait à bras franc. En revanche, elle revenait en place avec une exactitude absolue. Le départ des coups pouvait être actionné par un poussoir à distance, du genre qui existait sur les anciens (très) appareils photo.
...n'oubliez pas qu'en ce temps-là (milieu des années 60) le rechargement en France était absolument expérimental, et personne ou presque n'avait de données sur rien.
... C'est la machine en question qui a mis en évidence les premiers dysfonctionnements de la cartouche W-C de 38 sans sertissage, en occasionnant des avancées du projectile en cours de tir ; jusqu'alors, personne n'avait connu cet incident, et pour cause : les rares rechargeurs calaient leurs outils sur les mun. du commerce, au sertissage robuste.
...Ce qui a conduit à l'imbroglio suivant : en sertissant moins (que les commerciales), on obtenait une plus grande précision, donc certains petits malins on déduit qu'en ne sertissant pas du tout, on serait au top. Dans l'absolu, je les comprends, et çà peut être vrai ; l'ennui, c'est que ce n'est pas vrai tout le temps Evil or Very Mad , et dans certains cas, çà peut conduire à la catastrophe : incident en match pig , impacts erratiques pig ...pour la bonne raison qu'une fois la mun. assemblée, personne n'est à même de mesurer valablement la tension du collet.

...les variations de tension signalées par Guyguillon peuvent avoir des origines multiples ; bien malin celui qui pourrait dire ce qui est arrivé à ses étuis, pourtant de bonne facture...toutefois, pensez un peu à ce que j'ai écrit il y a quelques jours sur le polissage des outils : si vous avez attribué cet excès apparent de précautions à de la maniaquerie de ma part, vous êtes dans l'erreur ; lors de l'évasement, l'expandeur écarte votre étui en jouant sur son élasticité ; même si l'expandeur en question est de bonne facture, une grosse loupe vous montrera qu'il comporte des traces d'usinage...dès cet instant, vous savez qu'il y aura des irrégularités et de minuscules arrâchages de métal lors de l'opération...avec la même loupe, examinez comme il faut des lèvres de vos collets après expansion, vous y découvrirez ici où là de toutes petites paillettes de laiton Suspect
...ma conscience me dit qu'il est plus prudent, tant que possible, de s'en passer. Twisted Evil

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

un petit détail :

Message par Robert R@ndi le Sam 28 Avr 2012 - 11:46

...en rechargeant des vieilleries, en l'occurence des étuis "production de guerre", marqués WRA, WCC, DI, je me suis aperçu que quelquefois, l'évent de l'amorce n'était pas parfaitement centré par rapport au logement de l'amorce, quand ce n'était pas le logement lui-même, non exactement centré sur le culot de l'étui.
...pour des 9mm destinées à des mitraillettes, je ne pense pas que ce soit d'une importance considérable.
...mais le ver était dans le fruit : j'ose espérer que les mun. civiles sont fabriquées de nos jours avec un peu plus de soin...entre ce que j'espère et la réalité, je n'ose pas me prononcer.
...j'ai examiné quelques dizaines d'étuis de calibres variés, et çà m'a semblé en ordre ; pourtant, à la réflexion, je pense que la production réservée à la compétition mérite qu'on y jette un coup d'oeil : si un évent semble excentré à l'oeil nu cyclops , si j'étais moi, je le mettrai de côté.
...j'avoue humblement n'avoir aucune idée de l'effet que pourrait avoir un mauvais centrage de ce trou sur l'inflammation de la poudre, d'autant que nos charges, lors d'une scéance de tir, se positionnent comme elles l'entendent, sans qu'on n'y puisse rien.
...il s'agit probablement d'une précaution inutile, mais allez savoir...pour la simple esthétique Laughing, et je ne crois pas qu'il soit nécessaire de sortir nos pieds à coulisse pour autant affraid

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par pelvou le Dim 29 Avr 2012 - 2:10

'soir...

En .22, j'utilise une Anschutz 1907 avec une weaver T36 et un support Salva, on peut imaginer pire.....
Comme je n'en suis pas encore au niveau de la compétition, je tire à 50 mts sur des blasons type .22 Hunter.

Je tire de la SK rifle, mais aussi pour l'instant de la GECO rifle, moins chère.
Bon, le tireur n'est pas encore vraiment rodé et stable, ni l'arme vraiment rodée.
Mais les impacts forment un (gros) trou.
J'ai définitivement banni tout ce qui est CCI.
A quoi sert de faire des mouches à 11 points si vous avez (souvent) des flyers à 1 ou 2 points ?
Pour le rechargement, j'ai abandonné les Malfatti pour le Gheerbrant, beaucoup plus riche.

Et j'utilise quelque soit le calibre un désamorceur universel, sans recalibrage, ensuite je nettoie les étuis, et je recalibre, juste le collet pour les armes d'épaule.
L'avantage de nettoyer avant tout autre action, c'est que les outils aiment bien les étuis propres.
avatar
pelvou

Nombre de messages : 314
Age : 70
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par docteurDD le Lun 27 Avr 2015 - 15:52

Python a écrit:Punaise, heureusement que je ne fait pas de compèt'  affraid  te lire est toujours aussi  intéressant (je dirais comme d'hab.  Wink ) qu'effrayant (re-comme d'hab.  tongue ).
Qui lu cru qu'autant de paramètres aussi infimes puissent jouer dans la recherche de la munition tip top ...
Aller je retourne à mon rechargement de néophyte en essayant juste de ne pas en "foutre" partout (de la poudre), et en ayant à peu près des trucs qui partent en suivant le canon (sans s'y arrêter comme la dernière fois Suspect ) et vaguement en direction de la cible...  Embarassed Pas étonnant que le 10 pour moi c'est champagne à chaque fois et je suis loin d'être bourré à la fin de la séance  drunken
Plus un

Ouf je me sens moins seul! lol!
avatar
docteurDD
Modérateur

Nombre de messages : 3097
Age : 40
Localisation : Nord
Date d'inscription : 01/04/2015

http://www.atvh.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Robert R@ndi le Lun 27 Avr 2015 - 16:11

...je suis infiniment désolé d'avoir semé l'angoisse Laughing (quoi que...)

...mais il ne faut pas se mettre la pression pour autant : la grande partie de ce que j'ai rapporté, je le tiens du regretté René Malfatti (à qui je dois beaucoup de choses) Sad

...mais pour un peu vous rassurer, voilà à quoi çà tient :

- en .38 wad-cutter, pourvu qu'il y ait : la bonne charge, la bonne balle, et que la mun>. soit correctement assemblée, avec juste un poil (mais pas plus) de sertissage, on va toujours tenir le 10, en tenant compte des cordons Twisted Evil

- lorsque la mun est assemblée dans l'esprit de la compétition à haut niveau, donc avec application de toutes les astuces indiquées dans le post (et un savoir-faire certain), on arrivera a grouper au centre de la mouche du 10, les impacts étant distants de 2 à 3 millimètres de centre à centre Shocked ...un autre monde Laughing

...bien entendu, point d'espérance quant à de tels résultats, si votre arme a été fabriquée au Zoulouland avec des cadres de bicyclette No

...donc, avec une production manuelle dans la bonne moyenne, toujours supérieure en précision que les mun. commerciales de ce calibre, on peut faire du point, et pas qu'un peu...sauf que si le match se joue à un cordon coupé -ou pas-, vous pouvez perdre un podium comme qui rigole What a Face mais pour tous les jours, bof...

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par docteurDD le Lun 27 Avr 2015 - 16:20

Robert R@ndi a écrit:.
...donc, avec une production manuelle dans la bonne moyenne, toujours supérieure en précision que les mun. commerciales de ce calibre,

encore une idée reçue... j'étais persuadé que les doseuses des manufacturées étant plus précises, elles étaient plus fiables! Shocked

encore beaucoup, beaucoup de choses à apprendre, le jeunot... Suspect
avatar
docteurDD
Modérateur

Nombre de messages : 3097
Age : 40
Localisation : Nord
Date d'inscription : 01/04/2015

http://www.atvh.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Robert R@ndi le Lun 27 Avr 2015 - 16:30

docteurDD a écrit:
encore une idée reçue... j'étais persuadé que les doseuses des manufacturées étant plus précises, elles étaient plus fiables! Shocked


...mais il y a pire : c'est presque vrai ! Shocked

...les doseuses des manufactures sont plus précises que les notres Twisted Evil

...sauf que...on cause ici de la .38 wad-cutter...or, les mun. manufacturées ont pratiquement toutes le même défaut : sertissage abusif  Twisted Evil => dispersion abusive...certaines de ces cartouches ont d'ailleurs bien du mal à tenir le dix à 25 mètres, alors que les doses de poudre sont plus exactes que les notres Suspect

...ce n'est pas le cas pour tous les calibres : les plus mauvaises .22 tiennent le 10 à 50 mètres, avec l'arme adéquate Shocked ...mais pas les .38 !
...moralité : on ne peut se fier à personne   lol!

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11673
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: munitions de compétition

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum