quantification de l'augmentation de dureté (refroidissement accéléré)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

quantification de l'augmentation de dureté (refroidissement accéléré)

Message par Invité le Dim 11 Déc 2011 - 15:51

une


Dernière édition par p7m13 le Lun 3 Sep 2012 - 13:22, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bon boulot !

Message par Robert R@ndi le Dim 11 Déc 2011 - 19:19


...il serait toutefois extrèmement important de savoir (tant pour les "poudreux" que les autres) si ce résultat est valable uniquement pour les alliages plomb/antimoine...un copain de club m'a affirmé, preuve à l'appui, que çà marchait aussi pour le plomb pur (en fait, il fait tomber ses balles direct du moule dans un seau d'eau : çà leur donne un aspect genre galvanisé, comme les anciennes lessiveuses ; je l'ai fait, et çà paraît marcher), mais dans quelle mesure ??? pour ma part, je donne ma langue au chat !

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10368
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: quantification de l'augmentation de dureté (refroidissement accéléré)

Message par Invité le Lun 12 Déc 2011 - 13:22

je


Dernière édition par p7m13 le Lun 3 Sep 2012 - 13:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: quantification de l'augmentation de dureté (refroidissement accéléré)

Message par Invité le Lun 12 Déc 2011 - 13:44

fais


Dernière édition par p7m13 le Lun 3 Sep 2012 - 13:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

plomb

Message par arquebusierviennois le Mer 4 Jan 2012 - 10:41

Bonjour,

J'ai fais le test ( balles en plomb pur ) de suite après le moulage, je la fait tomber dans un seau d'eau. Cela fonctionne le plomb est plus dur ( on le constate en passant l'ongle dessus: le projectile se raye moins facilement que si il n'y a pas trempage.

arquebusierviennois

Nombre de messages : 191
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

quelque part, çà me rassure...

Message par Robert R@ndi le Mer 4 Jan 2012 - 12:51

...c'est peut-être la mini-différence qui fera obstacle à l'emplombage pig pig pig

...comme quoi, chez nous, les poudreux, y'a peut-être des vieux schnoks, mais pas que... lol!

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10368
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

plomb

Message par arquebusierviennois le Mer 4 Jan 2012 - 13:27

re,

Cela dit coté emplombage, le plomb emplombe ! c'est normale. Après, c'est plus au moins selon sa dureté.

arquebusierviennois

Nombre de messages : 191
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

çà c'est sûr !

Message par Robert R@ndi le Mer 4 Jan 2012 - 14:06

...le plomb, c'est fait pour emplomber, sinon, ce serait moins rigolo...sauf que a priori les armes ne sont pas conçues pour endurer cet outrage pig . Je suis d'ailleurs convaincu que si durcir le pomb est une solution pour éviter l'emplombage, ce n'est pas LA solution : normalement, lorsqu'une arme tire un projectile du bon diamètre, à la charge préconisée de poudre ad hoc, convenablement lubrifié, et dans une arme propre et en bon état, il ne devrait pas y avoir de calamité...

...eppura si muove : vous savez comme moi que la plupart du temps, le Diable Twisted Evil en décide autrement, mais c'est bien souvent qu'on l'aide un peu, et qu'il est bien plus facile d'accuser la mécanique que de se remettre en cause, moi y compris sinon le premier !

...ceci dit, un poudreux autant ami que beau-frère, en son temps qualifié Maître-Tireur, +sieurs fois champion de France à l'arme ancienne, m'a affirmé (et je l'ai crû) qu'il est préférable en tir PN de tirer un alliage 98% plomb + 2% d'étain, ceci afin de respecter, au moins pour les armes se chargeant par la bouche, la séduisante rondeur du boulet, en évitant au maximum de créer un méplat lors des opérations de bourrage...en bien y réfléchissant, çà me paraît être la voix de la Sagesse !

_________________
...je recharge, DONC,  a priori, je suis un ignorant... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...vieillir, c'est la seule manière efficace pour vivre longtemps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...le meilleur coup qu'ait réussi le Diable, c'est de faire croire qu'il n'existait pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] (Usual Suspects)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 10368
Age : 72
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: quantification de l'augmentation de dureté (refroidissement accéléré)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum