le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Robert R@ndi le Lun 17 Jan 2011 - 17:16

...bon, mettons-nous d'accord tout de suite : je ne suis pas un historien, ni un représentant de la marque...

...si je vous parle de cette arme, c'est parce que les heureux utilisateurs doivent se compter, en France, sur les doigts d'une main. cheers

...lorsque j'ai commencé à tirer, au milieu des années 60, on voyait parfois deux automatiques sur les stands : le Colt Gold Cup et le SW 38 Master...les maîtres-penseurs de l'époque dédaignaient le SIG (car la 9 para nétait pas assez précise selon eux), et les deux automatiques précités, car leur mécanique "avait plus de jeu qu'un revolver"...en gros, sauf pour le SIG, le reste était assez vrai. Des essais ont alors été faits à la machine à tirer, et le revolver, même de très peu, groupait plus serré.

...je suis entré en possession du Colt AMU fin 68, et de ma vie je n'en ai jamais vu d'autre. Mad

...l'arme, extérieurement, ressemble au Colt Gold Cup...il s'agit en fait d'un 38 Super Auto auquel les modifications suivantes ont été apportées :
- réalésage de la chambre "en entonnoir" + logement du bourrelet de la 38 spl (cuvette de tir et entrée de chambre)
- suppression du tenon avant de verrouillage
- modification de l'extracteur
- nouveau chargeur pour cinq 38 w-c
- ressort récupérateur raccourci
- embouchoir de canon hyper-ajusté, démontage par clé spéciale
- hausse micro et guidon idem Gold Cup
- détente "match" réglable
- devant de poignée "griffé"
- (probablement) intérieur du canon glacé

...alors, "pourquoi" cette arme, si proche du Gold Cup, et sur les mêmes bases ? je me suis posé la question, mais à vrai dire pas très longtemps : chacun sait qu'en compétition, les munitions rechargées (j'entends bien comme il faut) sont meilleures que celles du commerce, et nombre d'essais l'ont prouvé ; or le Gold Cup (en 38spl) était à juste titre réputé pour être un bousilleur d'étuis : sa chambre était annelée, et non pas lisse...et puis après la période de mise au point de la cartouche ad-hoc (étuis Remington, amorces WW, charge Ba10 17,8cg, balle Gévelot à jupe (mais oui !), sertissage moyen) on a passé la bête à la machine à tirer : résultats identiques à un SW K38...mais attention : pas avec les munitions du commerce.

...au tir, un régal de tout les instants ! I love you

...eh oui : pour qu'une firme se décarcasse à mettre au point une arme aussi semblable qu'un modèle existant (et célèbre), il devait y avoir une bonne raison...

...voilà ce que je peux vous en dire, en toute honnêteté : je me suis gardé d'aller faire des recherches par-ci par-là pour vous donner mes impressions brutes de décoffrages...je reste persuadé que cette arme était une increvable machine à 10, au fonctionnement par ailleurs irréprochable. De nos jours, on lui trouverait la ligne de visée un peu haute sur la main...et sacrilège, il ne fonctionnait pas avec les étuis français, qui n'ont pas la petite gorge en avant du bourrelet...je m'en suis remis.

...voilà : si je vous en disais plus, je le pomperai quelque part, donc study ...si un jour vous tombez sur cet oiseau rare, jettez-y un coup d'oeil ! Shocked
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11578
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

à la réflexion...

Message par Robert R@ndi le Lun 17 Jan 2011 - 17:38


...un truc me revient : j'avais trouvé la biellette du canon et son axe particulièrement bien ajustés...je ne peux toutefois ni affirmer que c'est un ajustage d'origine, ni qu'on y a travaillé dessus, voire remplacé les pièces...si quelqu'un en sait plus, çà me ferait plaisir ! ...merci
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11578
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 18:17

Bonsoir Robert;
C'est normal que tu n'aies pas de souvenir d'ajustage de la biellette; because ... il n'y en avait pas !

Le "kit" qui à l'origine, a été conçu et mis à disposition en 1958 pour l'unité de tir de Fort Bennings en Géorgie a été mise au point avec ce service à partir d'une munition spéciale appelée .38 AMU ou .38 Spécial SR Wad Cutter.
En ce qui concerne les armes militaires, la firme COLT fournit des "Kits" de conversion pour donner une suite à une commande officielle.
Ces "kits" étaient composés d'un canon avec une seule mortaise, une glissière, une clef arrêtoir de culasse n°3, un percuteur, le ressort de rappel et le chargeur. ces kits pouvaient être montés indifféremment sur le 1911 A1 en calibre .45 ACP et sur le modèle .38 Super auto !

La suite dans un instant


Dernière édition par Stovepipe le Mar 18 Jan 2011 - 8:14, édité 2 fois (Raison : correction des temps employés)
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 18:34

En 1964, Colt produisit 300 Kits en calibre .38 Sp. Les 150 premiers étaient destinés à un vendeur de la marque, nommé Gil Hebrard. Leurs numéros de série se terminent par un H !
En tout, ce sont 600 exemplaires de d'armes livrées non montées qui furent produits jusqu'en 1970 !

Comment cela fonctionne-t-il ?

Fonctionnement du pistolet Colt Gold Cup National Match en calibre .38 AMU (Army Marksmanship Unit)

(différence avec la .38 Sp. : le bourrelet a été diminué pour transformer l'étui en étui Semi Rimless comme les étuis de .32 ACP ou ceux de .25 ACP d'où l'appellation de .38 SR et non pas .38 Sp WC ! Ce qui confirme le fait que les étuis français - Gévelot certainement - ne puissent chambrer)

Le canon est doté d'une chape percée qui permet le passage de l'axe de la clef arrêtoir. Sur la tranche arrière de la chape, se trouve un petit ressort dont nous verrons l'utilité plus loin !
Le canon ne possède pas de mortaises. Il est doté comme les canons des Kits ACE en calibre .22Lr d'une chambre flottante ! La chambre de tir est cannelée perpendiculairement à l'axe de tir du canon, ce qui en théorie doit augmenter le temps mis par le mécanisme pour extraire l'étui vide de la chambre de tir !


Dernière édition par Stovepipe le Mar 18 Jan 2011 - 8:21, édité 4 fois (Raison : compléments de phrase rajoutés pour améliorer la compréhension du texte)
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 18:49

Au départ du coup, l'ensemble canon/glissière recule ensemble grâce à la friction du canon sur la carcasse Le recul du canon est limité par la forme oblongue de l'alésage du passage de l'axe de la clef arrêtoir situé dans le plan perpendiculaire à cette dernière. Bloqué dans son mouvement de recul, le canon s'arrête là et pendant que la glissière continue son mouvement arrière, le canon poussé vers l'avant par le petit ressort situé sur la tranche arrière de la chape se remet en batterie.
Nous avons là, une parfaite adaptation du principe de la culasse non calée avec un canon Mobile !

Les pistolets COLT 100 ans de production Par Gérard Henrotin Editions H&L

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Stovepipe le Mar 18 Jan 2011 - 8:25, édité 2 fois (Raison : rajout de l'image du livre !)
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 19:33

par contre tu cites dans ton premier message, une arme d'exception le MASTER 52 de chez S&W !
Cette arme qui tirait le .38 Sp WC est détentrice du record du monde du pistolet sport avec le 3x7 tiré sur la silhouette.(apparition 3s 5 fois par série. Effacement 7s 7 fois)

A l'époque, nous tirions le "Duel" 30 balles + 5 d'essai sur cette cible silhouette qui ressemblait à celle d'un humain suivant les règles du duel tel qu'il se pratiquait entre les parties. Les deux duellistes devaient marcher pendant 7s en partant dos à dos puis au commandement du témoin principal se retourner et , ils avaient trois secondes pour se trucider ! "L'arbitre" frappait trois fois dans ses mains et avant criait tirez ! Le premier a tiré,étant en principe la partie offensée !

Pour en revenir au Master 52, il détient le record du monde de cette épreuve du temps où nous étions gérés par l'UIT ! Le score jamais égalé 600/600 !

Pourtant Jacques GERHES avait approché ce score en tapant à 598/600 !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 23:46, édité 1 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

le Master 52 !

Message par Robert R@ndi le Lun 17 Jan 2011 - 19:53


...voilà une idée qu'elle était bonne : la petite boule qui semblait entourer l'extrémité du canon, permettant un verrouillage sans qu'il y ait de jeu à l'avant !
...c'est dommage qu'avec la même poignée, SW ait fait un 9 para séduisant (le mod. 39), mais vraiment pas au top à cette époque, comme d'ailleurs tous les 9 made in USA pendant bien des années...c'est vraiment la patrie du 45...
...et GHERES (je crois qu'il était gendarme ?) avait choisi le top de l'époque...c'est peut-être le meilleur tireur au pistolet français de tous les temps...
avatar
Robert R@ndi
Admin

Nombre de messages : 11578
Age : 73
Localisation : Var
Date d'inscription : 07/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 20:10

Exact, c'était un gendarme ! Nous avons son neveu ici, sur ce forum! Ce dernier a embrassé la carrière de Gardien de la Paix ! Et comme c'est un Ghérès bon sang ne saurait mentir !
je me rappelle très bien avoir tiré à côté de son oncle aux championnats de France Police à Briey en 198?; j'avais été impressionné par la facilité avec laquelle il empilait les dix !
A l'époque, à chaque championnats de France, L'EIS de Fontainebleau venait tirer le match pour réaliser un challenge entre la Police et l'armée ... Que des bons souvenirs !
Il tirait avec un MR73 5"1/4 Sport tout simple !
Le CID Jacques TRAUSCH, lui tirait avec un S&W K38 très préparé, façon ... MR 73 ! En effet, il fut le premier à faire raccourcir le barillet de son K 38 pour limiter le vol libre de la balle(solution qui fut reprise sur le MR.32 Match) Il avait modifié son arme de façon à avoir une vis de réglage sur la glissière de rebondissement.

Quant à Valéry CARMONA, il tirait lui, avec un MASTER 52 mais aussi et surtout avec un MR73 !

Fin de l'aparté ! (peut-être pas définitive ...)


Dernière édition par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 21:20, édité 1 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 21:17

Reprise de l'aparté!

En relisant, je viens de me rendre compte que j'avais oublié une arme qui en son temps défraya la chronique tant elle fut conçue par ses géniteurs pour faire du point : J'ai nommé le SIG P240 en .38 Sp et ensuite en calibre .32 S&W long !
J'avais un ami décédé l'année dernière, qui en avait un ! Ce dernier, arquebusier rue des Minimes à Clermont-Ferrand tirait régulièrement au dessus de 570 avec cette arme. Quant lui et le père Guy Ranvier (ancien gendarme aujourd'hui dcd) étaient là, nous (les jeunes de l'époque) ne pouvions espérer faire mieux que de les "bader" !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ci-dessus, la photo gauche et droite du SIG P240


Dernière édition par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 23:30, édité 3 fois
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Stovepipe le Lun 17 Jan 2011 - 21:35

Excusez-moi de revenir sur le sujet principal de ce thread !
Pour que cela ne soit pas un motif de d'insomnie pour notre ami Robert, il semblerait (à la relecture du document) que certains modèles furent chambrés pour le .38 SP ainsi que pour le .45 ACP ! D'après Gérard HENROTIN l"auteur de l'ouvrage*, environ 600 modèles furent produits !

Par contre, aucune biellette n'est présente et le canon possède un tenon ou pas de tenon du tout !

Trois modèles ont étaient fabriqués qui vont du MK I au MK III !

Robert, il est possible que cette arme dont tu fus le proprio il y a très longtemps soit dans cette série conçue pour tirer le.38 Sp ... Mais le .38 AMU que nenni !

* Références citées supra
avatar
Stovepipe
Admin

Nombre de messages : 8732
Age : 64
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 15/04/2006

http://tirsportifpolice.forumpro.f

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Ze Webmaster le Jeu 20 Jan 2011 - 20:36

Désolé du retard à l'allumage

Jacques GEHRES était effectivement un adjudant chef de la gendarmerie, un ancien de l' EIS et un copain
Les trois frères d'ailleurs étaient tireurs
Jacques, le gendarme, Roger le militaire, père du membre du forum et Jean Claude, ancien policier et avec calamity nous étions, le coeur serré à ses obsèques

Jacques est maintenant président du CODEP 67
Un tireur ! Oh que oui, et l'un des meilleurs en son temps. je l'ai connu pro et fan du Manurhin ( Jacques est un alsacien pure souche, et manurhin était une marque alsacienne). Il me semble, mais sous réserve de vérification qu'il doit avoir le record de France en gros calibre sur les anciennes cibles (jusqu'en 88)

Pour Stovepipe, Briey c'était en 87, l'année précédente mon arrivée dans les championnats police (j'en veux encore aujourd'hui aux personnes ne m'ayant pas informé qu'il y avait ces championnats)

Pour TRAUSCH, je ne peut rien dire, je ne connais que de réputation

Valéry CARMONA, idem, je ne connais que par son très bon bouquin, qui a été d'ailleurs mon premier livre sur le tir, et de temps en temps je replonge dedans, car il est plein de bons conseils

Pour les armes, j'ai essayé le Master 52, et bien, même aujourd'hui il peut, dans certaines mains faire encore pas mal de 10

Le manurhin, honte à moi, je n'ai jamais tiré avec en compétition, mais j'ai essayé. Si on regarde l'époque c'était le must, une arme française - Tiens, comme le DES en fait







_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 9342
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Colt A.M.U. 38 spl w-c

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum