Munitions Police

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 10:33

Un article paru ce jour dans le quotidien Suisse "24 Heures" qui vient éclairer une précédente discussion dans le précédent forum. Il est temps que la PN en fasse autant alors que la Gendarmerie a déjà des QD1 affraid

http://www.24heures.ch/vqhome/le_journal/suisse/qq_balles_police_180406.edition=ls.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Munitions police

Message par Ze Webmaster le Mar 18 Avr 2006 - 11:07

Et oui, nous avons de la balle blindée !
Et pourtant en France, nous avions une munition excellente pour les forces de l'ordre :

Gros pouvoir de pénétration sur un corps dur
Gros pouvoir d'arrêt sur un corps mou
Distance mortelle inférieure à 200 mètres



IL S'AGISSAIT DE LA T H V

_________________
N'oublions pas un tireur célèbre : le baron Pierre de Coubertin; champion en son temps au pistolet libre !

QUE LE BON LÂCHER SOIT AVEC VOUS !
avatar
Ze Webmaster
Admin

Nombre de messages : 8963
Age : 54
Localisation : Juste en dessous du pays au plus fort PIB du monde
Date d'inscription : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 12:32

Et oui!!mais je te dis pas la gueule des Hauts responsables et même des syndicats lorsque j'en ai fait une présentation à Montlignon en 1981!!! affraid
"Mon dieu! ça n'est pas possible:vous avez vu les dégats que ça fait etc..." le choeur des vierges Embarassed


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Osr@m le Mar 18 Avr 2006 - 16:49

Page indisponible
La page et l’article demandés ne sont plus disponibles, ayant dépassé leur date de validité.
En cliquant sur le lien ci-dessous, vous revenez à la home page de 24heures.ch.

» Retour au site

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site.


Votre équipe 24heures.ch

Crying or Very sad L'article n'est plus visible. Crying or Very sad
Il aurait fallut faire une copie d'écran ...
avatar
Osr@m
Admin

Nombre de messages : 2256
Localisation : Berry-Centre- France- Espace Schengen !
Date d'inscription : 14/04/2006

http://glock.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

QD1

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 18:34

---


Dernière édition par Chr_R le Sam 13 Déc 2008 - 14:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Osr@m le Mar 18 Avr 2006 - 19:38

24heures.ch a écrit:Les balles du XXIe siècle viennent d’Outre-Rhin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SONDAGE:

* La police a-t-elle raison de vouloir utiliser des balles déformantes?

LIEN UTILE

* Site de la Confédération: utilisation des balles déformantes

SÉCURITÉ Les cantons réclament des munitions plus efficaces pour leurs polices. Outre-Rhin, l’adoption de ces projectiles depuis 2003 est jugée positivement.

LAURENT AUBERT
Publié le 18 avril 2006


Le 26 octobre dernier à Bex, un jeune agent tombait sous les balles d'un forcené. Ce dernier avait eu le temps de vider son pistolet en dépit des tirs des deux policiers. Un an auparavant, le 10 décembre 2004, une fusillade analogue se déroulait sur un parking de Montagny, sans issue fatale, cette fois-ci. Ces drames rappellent les circonstances qui ont abouti à l'adoption des munitions déformantes en Allemagne dès 2003.

En novembre 1998 à Munich, une jeune policière avait dû se résoudre à tirer dans la tête de son agresseur après avoir utilisé en vain son spray au poivre et tiré une première fois dans le corps. Après avoir traversé le crâne de l'homme, la balle blindée avait atteint une seconde personne, qui avait également succombé.

Nouvelles directives

«Ce drame avait fait grand bruit», explique Hans-Rudolf Damm, directeur de l'Institut technique de l'Académie policière de Münster. Dès l'année suivante, la Conférence des ministères de l'intérieur a réclamé des directives techniques (TR) sur les munitions de police. Elaboré par les services techniques des polices en collaboration avec des médecins, ce document pose des exigences élevées: mise en danger réduite des tiers, risque de ricochet réduit, transfert d'énergie important mais contrôlé dans les chairs, pas de fragmentation, efficacité suffisante contre les carrosseries et les pneus. «Il n'impose pas des projectiles déformants», précise le directeur.

Avec cette décision, l'Allemagne a rompu avec la pratique en vigueur depuis la fin des années 70. Lors de l'adoption du calibre 9 mm parabellum, il avait été décidé de réserver les balles expansives aux interventions spéciales et de se contenter des balles blindées de type militaire pour les missions ordinaires. Même si leurs inconvénients - puissance d'arrêt limitée, surpénétration, ricochets… - étaient connus depuis longtemps.

Pas d'hécatombe

Utilisées depuis 2003 par les polices des divers länder, les nouvelles munitions n'ont pas entraîné d'hécatombe, relève Hans-Rudolf Damm. Selon Beat Kneubuehl, docteur en sciences forensiques chez Armasuisse (ex-Groupement de l'armement), qui a participé à l'élaboration des directives, les blessures causées ne sont pas plus graves que celles constatées auparavant avec les balles blindées. Sur les 107 personnes abattues outre-Rhin entre 2003 et 2004, 20% sont décédées, soit un taux comparable également.

Le spécialiste suisse n'est pas surpris par ces résultats. «De nombreux tests et essais ont été réalisés en collaboration avec des médecins pour élaborer les TR». L'idée de base était de réduire les risques de séquelles permanentes à un niveau équivalent à celui des projectiles traditionnels. Ainsi, le transfert d'énergie dans le corps a été limité à 60 joules par centimètre de pénétration. De même, l'augmentation du diamètre à l'impact atteint 11 mm au maximum. On est loin des balles américaines qui éclatent en corolle, doublant leur diamètre, semant des éclats dans le corps et délivrant plus de 80 joules par centimètre.

Pour Beat Kneubuehl, les deux munitions développées par MEN (Quick Defense) et Ruag (Action 4) n'ont rien à voir avec les balles dum-dum et autres munitions explosives interdites par les conventions internationales au début du XXe siècle - et plus grand-chose en commun non plus avec la 9 mm para blindée telle que créée en 1902. «Il y a un siècle de développement derrière ces nouveaux projectiles». Pour autant, le fonctionnaire d'Armasuisse ne prend pas position dans le débat humanitaire rouvert par la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police. Prudente, cette dernière s'en remet d'ailleurs à la Confédération pour généraliser l'usage de ces munitions du XXIe siècle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Osr@m
Admin

Nombre de messages : 2256
Localisation : Berry-Centre- France- Espace Schengen !
Date d'inscription : 14/04/2006

http://glock.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 19:57

Chr_R,c'est quoi le CREL confused

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Osr@m le Mar 18 Avr 2006 - 20:47

ROLLAND a écrit:Chr_R,c'est quoi le CREL confused

Question Perso, je sais pas!
mais j'ai ça en archive.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Osr@m
Admin

Nombre de messages : 2256
Localisation : Berry-Centre- France- Espace Schengen !
Date d'inscription : 14/04/2006

http://glock.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 21:06

Foutre de bouc!! affraid ça déménage!!! cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

CREL

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 21:37

Je crois que c'est le Centre de Recherches et d'Etudes Logistiques.


Dernière édition par Chr_R le Jeu 18 Nov 2010 - 20:08, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 21:59

Je comprends!!de "mon temps" dans les années 70-80 ce service s'appelait le BAMD(Bureau de l'Armement et des Moyens de Défense)C'est à eux que l'on a eu le plaisir pendant un moment d'avoir des MR73 en 9mm para!! et que les CRS ont toujours le mousqueton AMD 5,56;ils avaient réussi à l'époque à prendre la Ruger Mini 14 qui fonctionnait trés bien et à en faire une daube.Il en a fallu des modifs(et l'argent du contribuable) pour arranger tout ça!!!A cette époque ce service setrouvait rue d'Aguesseau dans le 8° ,à côté de la rue Cambacéres.C'était il y a longtemps.... affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 22:13

aujourd'hui je me demande si ce n'est pas devenu bamt, bureau de l'armement et des moyens techniques

Rémi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 22:34

?


Dernière édition par Chr_R le Jeu 18 Nov 2010 - 20:08, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Osr@m le Mar 18 Avr 2006 - 22:36

Google a écrit:Le Secrétariat Général pour l'Administration de la Police

24 rue Saint-Louis - 78001 Versailles Cedex
Tél. : 01.39.66.20.00
Télécopie : Direction Administrative : 01.30.21.16.88
Télécopie : Direction Technique : 01.39.55.22.48

Sous-Préfet, Secrétaire Général pour l'Administration de la Police :
Pascal CRAPLET

Les secrétariats généraux pour l'administration de la police (SGAP) ont été créés en 1971. Ils couvrent la totalité du territoire métropolitain, leur ressort étant calqué sur celui des zones de défense militaires à l'exception de la région parisienne qui, vu son importance, est divisée entre le SGAP de Paris (Paris et petite couronne) et celui de Versailles (grande couronne).

Les SGAP sont chargés :


de la gestion administrative et financière des personnels de la police nationale, à l'exclusion de leur emploi et de leur notation.


de la gestion administrative et fiancière du matériel et des locaux de la police nationale. A ce titre, ils sont investis d'une mission permanente de contrôle de la maintenance des moyens matériels mis à la disposition des services de police ;

Le Secrétariat Général pour l'Administration de la Police de Versailles exerce ses compétences pour les services de police des quatre départements de la grande couronne parisienne (Seine et Marne, Yvelines, Essonne, Val d'Oise) et des plates-formes aéroportuaires de Roissy et d'Orly :

Placé sous l'autorité du Préfet des Yvelines, il est dirigé par un sous-préfet, secrétaire général. Il compte 325 agents qui relèvent de statuts différents (cadre national des préfectures, personnels de la police nationale, personnels techniques et spécialisés, ouvriers d'etat).

Le SGAP est organisé en deux directions principales. La direction administrative et la direction technique. Un service des budgets déconcentrés a été créé en janvier 1997.

Un cabinet est directement rattaché au Secrétaire Général ainsi que le Service Médical de la Police Nationale, apte à juger de l'aptitude des fonctionnaires, et la Cellule de Soutien Psychologique Opérationnel.

Ces dernières années, le SGAP s'est engagé dans une politique de communication avec les services de police afin de faire connaitre les actions qu'il mène. Ce dialogue particulièrement fructueux a permis d'expliquer et de mettre au point un certain nombre de procédures et de méthodes de travail.

Ce dialogue s'établit également à travers la "conférence des utilisateurs" qui réunit deux fois par an l'ensemble des chefs de service de police et l'encadrement du SGAP.

Le besoin de gestion lié à la proximité des services centraux fait que le nombre de fonctionnaires géré par le SGAP de Versailles est variable en fonction des bureaux concernés ; c'est ainsi que le bureau du personnel du SGAP gère 14 000 fonctionnaires alors que celui des finances en paye 17 000 ou que le bureau de l'habillement fournit les gardes d'ambassades...

Territorialement les services du SGAP sont répartis sur plusieurs sites :


la Direction Administrative : 24 rue Saint-Louis à Versailles


la Direction Technique et le Service des Budgets Déconcentrés : 168 rue de Versailles au Chesnay


le Bureau des Transports, de l'Armement et des Moyens de Défense : 17ter avenue de Vaucresson au Chesnay


l'antenne de Melun


l'antenne de Taverny



Services de police gérés à des titres divers par le SGAP de Versailles (Yvelines - Essonne - Seine et Marne - Val d'Oise)


les Directions Départementales de la Sécurité Publique (DDSP)


Les Directions Départementales des Renseignements Généraux (DDRG)


La Direction Régionale de la Police Judiciaire (DRPJ)


Les Directions, un Service Départemental et les Unités Opérationnelles de la Police aux Frontières


L'Unité de Recherche Assistance Intervention Dissuasion (RAID)


Le Groupement de CRS Paris-Ile de France


La Direction de la Recherche Technique (DRT)


La Brigade des Chemins de Fer


Le Centre National de Tir (CNT)


La Musique de la Police Nationale


Les Services Centraux du Ministère du l'Intérieur


L'Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Police (ENSOP)


L'Ecole Nationale de Police de Draveil (ENP)


Le Centre National d'Etude et de Formation (CNEF)


La Direction Régionale au Recrutement et à la Formation (DRRF)


L'Institut National de Formation des Personnels Administratifs (INFPA)


L'Etablissement de Soutien Opérationnel et les Services de la Sécurité Civile


Le Service Régional des Transmissions et de l'Informatique

Wink
avatar
Osr@m
Admin

Nombre de messages : 2256
Localisation : Berry-Centre- France- Espace Schengen !
Date d'inscription : 14/04/2006

http://glock.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Munitions Police

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum